Le régime DASH pour manger plus sainement et avoir une meilleure santé

Le régime DASH est un régime alimentaire dont l’objectif est de réduire l’hypertension artérielle, mais ses bénéfices ne s’arrêtent pas là. En effet, cette diète s’est également avérée bénéfique dans le cadre de la perte de poids, la réduction du taux de mauvais cholestérol et la prévention du diabète.

Le tout avec des effets probants, au contraire d’autres méthodes pour maigrir, comme le Cellu M6 qui ne fait pas directement maigrir ou la mono-diète qui est mauvaise pour la santé et entraine un effet yo-yo. Si vous désirez en apprendre un peu plus sur le régime DASH qui a été élu meilleur régime au monde 6 fois de suite par le magazine américain spécialisé U.S. News & World Report, vous pouvez vous reporter à l’article suivant.

Qu’est-ce que le régime DASH ?

Le régime DASH ou « Dietary Approaches to Stop Hypertension », que l’on peut traduire par « approche diététique pour prévenir l’hypertension artérielle » est une approche pour diminuer la pression sanguine sans avoir à prendre des médicaments hypotenseurs. Il a été créé dans les années 90 par les chercheurs du NIH (National Institutes of Health), une agence dépendant du ministère américain de la Santé. De nombreuses études scientifiques ont ainsi confirmé les bienfaits de ce régime.

Inspiré par le régime des personnes végétariennes, le programme DASH préconise la consommation de fruits, de légumes, d’aliments céréaliers complets, d’acides gras essentiels et de produits laitiers à faible teneur en matière grasse. Il se base aussi sur des principes de choix alimentaires qualitatifs et quantitatifs par rapport aux portions alimentaires.

Si vous êtes surtout intéressé par une perte de poids, il vous faudra vous orienté vers les régimes DASH dont l’apport calorique journalier est suffisamment restreint pour entrainer un déficit calorique et faciliter la fonte des graisses. En addition à ce régime, certaines méthodes peuvent se révéler complémentaires comme le recours au Cellu M6 dont vous pouvez voir un avis sur http://www.ventreplatconseils.com/cellu-m6-arnaque-avis/.

Comment le régime DASH agit-il ?

En fait, le régime DASH encourage les personnes qui y ont recours à vraiment changer leur style de vie et leurs habitudes alimentaires. Notamment en les incitant à opter pour une nourriture assez équilibrée et riche en nutriments qui peuvent aider à réduire leur pression artérielle.

Les chercheurs ayant créé le régime alimentaire DASH ont surtout fait la part belle aux aliments apportant des oligo-éléments réputés pour leurs propriétés hypotenseuses : à savoir du potassium, du magnésium, mais également des fibres alimentaires. En addition, il est important de diminuer la consommation de sodium (soit de sel).

En prenant en considération sa forte teneur en aliments riches en fibres dotées en plus d’un fort pouvoir rassasiant, et ses apports pauvres en glucoses et lipides, le programme DASH est très efficient pour aider à mincir. En addition, il aidera à réduire le taux de cholestérol LDL ou mauvais cholestérol. Globalement, cela contribuera prévenir les maladies cardiovasculaires, le diabète et le stockage des mauvaises graisses. Sans oublier que les fibres alimentaires permettent une bonne régulation du transit intestinal.

Selon, le National Institutes of Health, il suffirait de 14 jours pour que les effets bénéfiques de la diète DASH apparaissent et réduisent la tension artérielle.

Les aliments qu’il est recommandé de consommer

Voici quelques aliments qu’il est conseillé de manger durant un régime DASH (les produits frais sont à favoriser pour faire le plein en nutriments essentiels) :

– Les légumes – Il y a les épinards, brocolis, laitues, asperges, carottes, salades, courges, chou-fleur, citrouilles, etc.

– Les fruits – Il y a les pommes, pamplemousses, citrons, oranges, mandarines, pastèques, ananas, mangues, prunes, poires, bananes, myrtilles, raisins, etc.

– Les noix et graines – Les pistaches, noix, amandes, noix de pécan, noix de macadamia, graines de chia, graines de lin, graines de sésame, graines de tournesol, etc.

– Les produits céréaliers à base de grains entiers – Comme le riz brun, les flocons d’avoine, les pâtes de blé entier, pain complet, etc.

– Les sources de protéines pauvres en matière grasse (végétale et animale) – Notamment la viande de poulet (sans la peau), la viande de porc et de bœuf maigre, les champignons, le maquereau, le saumon, le thon, la carpe, le tofu, les lentilles, les haricots, les pois chiches, etc.

– Les produits laitiers à faible teneur en matière grasse – Il y a le lait, yaourt, fromage et beurre à faible teneur en matière grasse.

– Les huiles riches en acides gras essentiels (surtout les omégas 3) – On a l’huile d’olive, l’huile de colza, l’huile de cameline, l’huile de lin et l’huile de perilla.

– Les boissons – Il est possible de boire de l’eau, du jus de fruits naturels et de légumes fraîchement pressés.

– Les herbes et épices pour assaisonner les plats – Il est possible d’utiliser de la poudre de cumin, la poudre de coriandre, de l’ail, du romarin, du thym, des feuilles de laurier, du girofle, du cumin, de la cannelle, etc.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la composition de votre petit-déjeuner est importante que vous suiviez un régime ou non. Aussi, voici une vidéo détaillant 6 super aliments à manger lors du premier repas de la journée : https://youtu.be/6OXSIJZOEgg.

Quelle quantité de nourriture faut-il manger et que faut-il éviter durant ce régime ?

Premièrement, le programme DASH réduit la consommation de sodium à 2 300 milligrammes par jour, voire à 1 500 milligrammes dans les cas des variantes vraiment pauvres en sodium.

Ensuite, l’agence National Institutes of Health qui a conçu le régime conseille la consommation de :

– céréales complètes : un peu à chacun des repas,

– de petites portions de viande maigre, de volaille ou de poisson, à midi et le soir,

– quatre à cinq portions de légumes frais par jour,

– quatre à cinq portions de fruits frais par jour,

– deux à trois portions de produits laitiers faibles en gras ou sans gras,

– deux à trois portions d’huiles saines, en évitant les fritures.

Quant aux aliments qui sont à éviter, il s’agit surtout des :

– viandes grasses (charcuteries, poulet avec la peau, etc.)

– produits laitiers entiers,

– friandises, pâtisseries ou viennoiseries,

– sodium ou sel,

– les aliments transformés

– les jus de fruits industriels, les sodas,

– sauces et vinaigrettes trop grasses et épaisses.

À qui s’adresse le régime DASH ?

D’après le National Institutes of Health, le régime alimentaire DASH s’adresse en premier lieu aux personnes hypertendues qui ont besoin de résoudre leur problème d’hypertension. En outre, cela veut dire que c’est aussi une diète très intéressante pour les personnes qui ont des antécédents personnels ou familiaux de maladie cardiovasculaire.

L’agence précise aussi que l’« approche diététique pour prévenir l’hypertension artérielle » peut être pratique pour les personnes pouvant être concernées par le diabète de type 2. Le régime DASH peut aussi s’adresser à ceux qui souhaitent être en bonne santé et perdre leurs kilos en trop sans avoir à suivre un régime drastique, ou à recourir à des méthodes alternatives pour maigrir comme le Cellu M6.

Est-ce que la diète DASH comporte des risques ?

En général, suivre le régime DASH ne comporte pas de danger. Toutefois, il est toujours préconisé de consulter votre médecin avant de vous lancer. Parce qu’il est important de tenir compte du fait que chacun possède une physiologie et un métabolisme qui lui est propre.

Par exemple, on n’a pas tous la même tolérance en ce qui concerne la consommation de fibres alimentaire. Votre docteur sera donc le mieux placé pour vous donner les meilleurs conseils en fonction de votre santé, de votre médication si vous en suivez une, ou de vos antécédents médicaux.

 

E-santé : l’importance de s’organiser pour appréhender un marché en plein essor

Les objets connectés font partie du quotidien depuis maintenant plusieurs années et ils ont connu une évolution sans précédent. Une nouvelle génération d’IoT vient de faire son apparition et les usages des consommateurs s’en trouvent bouleversés : ils permettent des nouvelles fonctionnalités en temps réel. La santé a un rôle à jouer dans cette nouvelle ère : les enjeux sont complexes. Les questions à se poser sont néanmoins nombreuses : comment toucher une cible qui, de fait, n’est pas sensible au digital et aux nouvelles technologies ? Ce marché est loin d’être structuré et pourtant, ces nouvelles innovations représentent des enjeux pour la santé publique. Continuer la lecture

Les avantages de la naturopathie

Faisant partie des médecines naturelles, la naturopathie commence à faire beaucoup d’adeptes. Elle consiste surtout à rééquilibrer le corps, l’esprit et l’âme. Elle apporte de nombreux bienfaits non négligeables étant donné qu’elle est très naturelle. Cela ne demeure pas son unique avantage, mais elle permet également de lutter contre la fatigue, l’insomnie ainsi que la spasmophilie. Sa pratique s’appuie sur des agents naturels tels que l’aromathérapie, l’alimentation, la relaxation et l’iridologie. Cette auto-guérison est très bénéfique, mais pour profiter de tous ses avantages, il faut toujours faire appel à un véritable spécialiste dans ce domaine.

Consultez un naturopathe pour retrouver la forme

Généralement, vous allez consulter un médecin quand vous ne vous sentez pas bien et que votre état de santé n’est pas au beau fixe ou se dégrade rapidement. Pourtant, vous devez bien savoir qu’il se peut que vous n’ayez aucune douleur, mais vous avez quelques problèmes de santé au niveau des organismes. La fatigue causée par la routine quotidienne pourrait bien engendrer trop de stress, ce qui affaiblisse progressivement votre métabolisme. Pour y remédier et aider vos organismes à bien fonctionner, il vaut mieux s’adresser à un naturopathe. C’est le spécialiste capable de vous donner des conseils sur les bonnes règles d’hygiène de vie à adopter afin d’améliorer votre santé. Ce n’est pas tout, mais elle vous aide également à puiser en vous-mêmes les énergies et les ressources nécessaires pour votre épanouissement et votre développement personnel.

Bon à savoir

Comme toutes les consultations médicales, une séance de naturopathie se déroule également dans un cabinet spécialisé. Cependant, elle peut être pratiquée à domicile si vous le souhaitez, et seulement si le centre de soins que vous avez choisi propose les déplacements à domicile. Les séances peuvent durer quelques heures selon le cas de chaque clientèle. Il est à noter que le ou la praticien(ne) doit passer à un entretien personnel bien avant d’établir les diagnostics et de déterminer les facteurs qui nuisent à votre santé. Il prend en compte vos habitudes quotidiennes, votre qualité de vie, vos passés médicaux, etc. Ce n’est qu’après qu’il ou elle entame un examen morphologique qui se termine avec la prise de pouls. Et pour clore l’examen médical, il/elle prescrit un programme d’hygiène vitale qui varie selon vos besoins.

Qui dites-vous de se faire suivre par un professionnel ?

Pour assurer un bon résultat de vos traitements et vos séances de soins bien-être, pensez à vous faire suivre par un coach en nutrition ou une infirmière. Cette alternative est la plus sûre et la plus efficace pour bénéficier d’une thérapie personnalisée et de soins sur mesure. Ces spécialistes de la santé bien-être, disposent d’un savoir-faire reconnu dans le métier et d’une maîtrise parfaite de tous les équipements utilisés pour chaque soin. Que vous souhaitiez faire disparaître vos bourrelets, tonifier votre corps ou régler vos problèmes de peaux, ils sauront vous suggérer les soins adaptés à vos besoins et vos envies. Ces professionnels feront tout le nécessaire pour vous faire sentir à l’aise et vous motiver à suivre à la lettre les consignes. Si vous suivez des séances pour affiner votre silhouette, quelques exercices physiques seront plus que nécessaires.

Ophtalmologue et Opticien : savez-vous distinguer ces deux professionnels de la vision ?

De nombreux professionnels travaillent dans le domaine de la vision. Il n’est pas toujours évident de savoir vers lequel d’entre eux se diriger quand on a des problèmes de vue. Zoom sur les missions bien définies des ophtalmologues et opticiens qui sont tous les deux spécialistes de la santé oculaire !

L’ophtalmologue, pour traiter les pathologies de l’œil

L’ophtalmologue ou ophtalmologiste est un médecin spécialiste des yeux. Vous voyez mal ? Vous avez les yeux irrités ? Quel que soit votre problème de vision, c’est vers l’ophtalmologue que vous devez vous tourner en premier lieu. Ce professionnel fera un diagnostic de vos yeux en prescrivant divers examens. En fonction des résultats des examens, il prendra ensuite les dispositions pour mettre en place les solutions et les soins nécessaires. Il peut vous orienter vers d’autres spécialistes comme l’opticien. L’ophtalmologiste est un médecin spécialiste. Après le baccalauréat, il devra suivre un cursus de médecine. Après six années de formation, il effectue encore trois années de formation rémunérée. Il terminera sa formation par une thèse pour l’obtention du titre d’ophtalmologue. À noter que seuls les meilleurs aux Épreuves Classantes Nationales (ECN) peuvent poursuivre leurs études en ophtalmologie.

L’opticien, pour le port ou le renouvellement des lunettes/lentilles de contact

L’opticien lit l’ordonnance prescrite par un ophtalmologiste et vous fournit les lunettes adaptées à vos yeux. Vous l’avez compris, avant d’aller chez l’opticien, il faut donc d’abord se rendre chez un ophtalmologiste. L’opticien vous guide et vous conseille sur le type de lunettes ou de lentilles adaptées à vos besoins visuels. La plupart des opticiens disposent d’un site Internet réalisé par une agence web à l’instar de Webgazelle. Ils y exposent leur savoir-faire, leurs offres de service, ainsi que les différents modèles de monture et autres produits (accessoires, produits d’entretien, lunettes de soleil, etc.) qu’ils commercialisent. L’opticien est aussi un visagiste. Il vous apporte la solution esthétique qui sied le mieux à la forme de votre visage. N’oubliez pas que vous vivez en permanence avec vos lunettes. Il est donc plus que fondamental de choisir une monture qui vous convient parfaitement, vous met en valeur et qui est confortable. Un opticien est un peu comme un technico-commercial. On peut exercer le métier après l’obtention d’un BTS Opticien Lunetier ou une licence en optique lunetterie.

Les effets des stéroïdes sur le corps d’un sportif

Amplificateur de muscles et bruleur de graisse, le stéroïde possède tous les atouts pour attirer de plus en plus de sportifs déterminés à obtenir des résultats immédiats. Néanmoins, cette substance doit être consommée avec beaucoup de précaution avec un suivi ponctuel du médecin traitant.

Pour savoir plus sur le sujet de la prise du muscle, consultez le site corpsparfait.org.

Les côtés négatifs et positifs des stéroïdes

Si la testostérone est créée par le corps de manière naturelle, les stéroïdes qui y sont associés ne le sont pas. Pour cette raison, il faut prendre conscience des bienfaits et des points négatifs de cette substance avant de s’engager dans une cure.

Les côtés positifs des stéroïdes :

  • Augmentation de la synthèse des protéines musculaires pour développer les muscles et obtenir un ventre plat
  • Stimulation de l’appétit sexuel
  • Production importante de la moelle osseuse
  • Production de plus de globules rouges
  • Augmentation de l’appétit
  • Amplification de la taille des muscles et de la force musculaire
  • Un bruleur de graisse puissant

Les côtés négatifs des stéroïdes :

  • Augmentation de la pression artérielle responsable de certaines AVC
  • Augmentation du taux de mauvais cholestérol dans le sang
  • Légions au niveau du foie
  • Des troubles psychiatriques dus à l’augmentation du taux de testostérone : dépression, agressivité voire des tendances suicidaires.

Précautions à prendre avec les stéroïdes

Il va sans dire que la prise de stéroïdes n’est pas sans risques pour la santé surtout si le sujet ignore les précautions nécessaires à prendre :

  • Ne jamais acheter de stéroïdes au marché noir pour éviter de tomber sur produits non contrôlés et d’origine inconnue.
  • Ne jamais dépasser les doses prévues prescrites par un spécialiste.
  • Si vous optez pour des injections, faites en sortes que les doses soient inférieures à celles des pilules ou autres administrations orales.
  • Eviter les prises excessives pour ne pas tomber dans la dépendance et compromettre son état de santé.

Hémorroides : quand faut-il consulter un médecin ?

Les hémorroïdes sont dues à une inflammation des veines situées au niveau de l’anus ou du rectum. On distingue deux types d’hémorroïdes, d’une part les hémorroïdes internes et d’autre part les hémorroïdes externes. En ce qui concerne les hémorroïdes externes, vous n’aurez aucun mal à les reconnaître. Pour ce qui est des hémorroïdes internes, cela risque d’être plus compliqué et il faudra très souvent se référer aux symptômes. Le principal étant une sensation de gêne ressentie à l’intérieur de l’anus. Ici, nous parlerons de l’automédication, de l’importance de l’hygiène de vie et également du moment où il est temps de consulter son médecin.

La constipation élément aggravant les crises hémorroïdaires

Les crises hémorroïdaires ont tendance à s’aggraver lors des périodes de constipation. À ce stade, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’aller consulter votre médecin, des solutions existent. Vous pouvez tout d’abord utiliser une crème au niveau de l’anus qui vous soulagera temporairement lors d’une crise. Certaines crèmes sont disponibles sans ordonnance en pharmacie.

Avoir une bonne hygiène intime est également important, il est conseillé d’éviter les produits chimiques trop agressifs. Vous pourrez également remplacer le papier toilette par des lingettes. Celle-ci vous permettront d’éviter une sur-inflammation liée au frottement de papiers trop abrasifs.

Enfin, les bains de siège au sel d’Epsom qu’on trouve dans les épiceries vous aideront à oublier votre problème de santé.

Quand les médicaments ne semblent pas fonctionner

Que ce soit pour le traitement des hémorroïdes internes ou externes, modifier ses habitudes de vie est important et peut permettre dans certains cas, une disparition complète des problèmes.

Au niveau de l’alimentation, il faudra progressivement mettre en place de nouvelles habitudes. Vous pourrez commencer par exemple par boire davantage d’eau. Petite astuce, n’hésitez pas à laisser dans votre maison des bouteilles d’eau un peu partout afin d’avoir le réflexe de boire régulièrement. Il vous faudra également intégrer plus de fibres et réduire considérablement certaines épices. Pour vous prendre réellement en main, nous vous recommandons de prendre note des aliments que vous ingérez afin de comprendre quels sont leurs effets sur votre corps. Petit à petit, vous devriez mettre en place assez facilement un régime totalement adapté qui vous évitera une douloureuse crise hémorroïdaire.

En cas de problèmes importants comme la présence d’un prolapsus (une sortie des hémorroïdes en dehors de l’anus qui peut être indolore), il faudra consulter votre médecin traitant qui vous prescrira des traitements plus efficaces. Il pourra également vous orienter vers des spécialistes qui, dans certains cas, propose une opération à leurs patients.

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan