Comment gérer sa mutuelle quand on arrive à la retraite ?

Au moment de quitter le monde du travail, les seniors sont amenés à se poser de nombreuses questions notamment liées aux avantages qu’ils percevaient lorsqu’ils étaient encore actifs. Comme la santé est au cœur de toutes les préoccupations quand on est une personne âgée, se demander si l’on va continuer à profiter de sa mutuelle santé de salarié même en partant est tout à fait normal. La vérité est que cela est possible sauf que les règles changent

Quitter le monde des actifs, mais garder sa complémentaire santé d’entreprise

Instaurer une complémentaire santé pour leurs employés fait partie des obligations des entreprises. Cette mutuelle permet aux salariés de jouir d’un remboursement sur les différents soins de santé. Le paiement de la moitié (ou plus) des cotisations est pris en charge par l’employeur. L’avantage de ces mutuelles porte sur le fait qu’il s’agit de contrat collectif. Comme le volume d’assurés est important, l’assureur fait un geste en offrant le meilleur rapport garanties-prix aux entreprises. En clair, celles-ci paient moins cher, mais profitent de garanties très intéressantes (voir ici les problématiques d’assurance).

Seul bémol : une fois à la retraite, la donne change. Certes, le retraité a la possibilité de garder sa complémentaire santé d’entreprise et doit en informer l’assureur sous un délai de six mois. Sauf que le contrat collectif doit être modifié sous forme de contrat individuel, ce qui induit forcément une hausse sur les cotisations. Pire, l’employeur n’est plus tenu de payer sa part sur ces fameuses cotisations. Le coût intégral devra alors être acquitté par le retraité lui-même. Pour limiter la casse, la loi oblige les assureurs à ne pas proposer des tarifs qui dépassent les 50% du coût des cotisations applicables aux salariés actifs. Pour illustrer, une mutuelle de 60 euros ne coûtait que 30 euros à l’employé de l’entreprise, la moitié étant versée par l’employeur. À la retraite, le senior devra alors payer 90 euros.

Un assouplissement pour faire face à la hausse des cotisations

Le législateur est bien conscient que cette augmentation des cotisations sur l’assurance santé pour senior n’est pas simple à assumer. Depuis juillet 2017, il a donc modifié les règlementations à ce sujet. La hausse s’effectuera de manière progressive sur trois années. Ainsi, durant la première année, les prix appliqués seront identiques à ceux proposés aux salariés actifs. L’année d’après, ils ne doivent pas dépasser 25% de ces tarifs. Et la troisième année, ils ne doivent pas aller au-delà des 50% de ces tarifs. Le problème est qu’à partir de la quatrième année, il n’existe plus aucune loi encadrant ces augmentations. Car les assureurs ont la liberté d’appliquer les tarifs qu’ils veulent sur leurs assurances santé. Il va donc falloir être très prudent à ce sujet.

Autre inconvénient : seul l’ancien salarié de l’entreprise peut profiter de ces conditions. La famille et autres ayant-droits ne peuvent pas en bénéficier. D’où l’importance de réfléchir avant de sauter le pas. Une astuce consiste à rester sur le même contrat pour la première année vu les avantages qui sont offerts, cela le temps de trouver un autre contrat plus attractif en termes de garanties et de prix.

Nos conseils sur l’assurance santé lors d’un voyage en Chine

Comme pour la plupart des destinations de voyage dans le monde, partir en voyage en Chine nécessite la possession d’une assurance santé. En plus d’être obligatoire pour la demande du Visa, assurer sa santé est source de sérénité et de tranquillité tout au long du séjour. Si vous souhaitez donc vous envoler pour la Chine prochainement, voici quelques informations que vous devez absolument prendre en compte.

Pourquoi prendre une assurance santé lors d’un séjour en Chine ?

Comme affirmée précédemment, une attestation d’assurance est exigée pour pouvoir obtenir un visa pour la Chine. Les voyageurs seront donc contraints de choisir une assurance santé en Chine. Généralement, l’assurance voyage doit couvrir le rapatriement, les maladies et la responsabilité civile. À part cela, les risques sanitaires sont également à prendre en compte, car quelques maladies peuvent nuire au déroulement du séjour, notamment le paludisme présent dans le centre et le sud du pays.

Il y a également la grippe aviaire qui est souvent confirmée dans certaines régions. Sachant l’importante pollution atmosphérique régulière dans les grandes villes chinoises, les risques respiratoires ou cardiaques pour les personnes sensibles sont non-négligeables. En plus de ces éléments, les coûts des soins dans les hôpitaux privés sont réellement onéreux en Chine. Avec tous ces inconvénients liés à la santé, souscrire à une assurance santé est une démarche avantageuse pour tous les voyageurs.

Privilégier l’assurance santé internationale

L’assurance santé est un important justificatif pour le remboursement des frais de santé en cas d’une hospitalisation, accident, consultation médicale ou encore pour l’achat de médicaments. Elle atteste également la prise en charge pour un supposé rapatriement sanitaire d’urgence. Afin de garantir une très bonne couverture par rapport à une assurance santé, il est plutôt conseillé de souscrire à une assurance santé internationale. Généralement, la plupart des sociétés d’assurance proposant ce type d’assurance sont en mesure de prendre en charge les frais liés à la santé jusqu’à un plafond considérable.

En optant pour ce type d’assurance, vous bénéficierez de soins de qualité une fois à destination. Normalement, vous serez pris en charge par des cabinets médicaux et des établissements hospitaliers de haut niveau. Toutefois, vous devez vous renseigner au préalable sur votre situation familiale et des revenus des garanties souhaitées. À part cela, il est indispensable de choisir un bon assureur afin de pouvoir bénéficier de bons services, notamment au niveau des conseillers clientèles.

Quelle protection familiale pour les femmes du BTP ?

Travailler dans le bâtiment expose à certains risques. Le salarié peut être blessé par la chute d’un matériel qui vient le percuter, ou par la chute d’un élément de construction mal sécurisé. Il peut lui-même chuter, bien plus souvent que ceux qui exercent leur métier dans un bureau. D’ailleurs, sa chute est souvent plus grave, puisqu’elle peut survenir du haut d’un échafaudage ou d’une échelle. Le port d’objets lourds lui-aussi, nuit à la santé, entraînant parfois des problèmes de dos comme la hernie discale. Les situations à risques sont multiples et la mutuelle d’un professionnel du BTP doit lui apporter une protection suffisante, avec un forfait adapté.

Pour les femmes qui exercent dans le bâtiment, cette protection doit être d’autant plus personnalisée. En cas de grossesse, elle doit pouvoir passer des examens, prendre un congé de maternité et voir ses frais d’hospitalisation en maternité pris en charge. Aura-t-elle droit à une chambre individuelle ? Voilà une question type que chaque femme qui exerce dans le BTP doit se poser.

 

Elles Assurent est un véritable guide pour bien s’assurer

Ellesassurent.fr présente ses prestations en tant que professionnels de l’assurance dédiée aux femmes et à la famille. Leur site permet de prendre contact avec des spécialistes de la protection familiale du bâtiment. Ce support moderne permet ainsi à quiconque d’obtenir les renseignements importants qui lui permettent de choisir la bonne protection familiale. Car pour une femme travaillant dans le bâtiment, la grossesse n’est pas le seul sujet de préoccupation. Le divorce en fait également partie : la protection familiale dont elle dispose lui permet-elle une bonne prise en charge à elle et à ses enfants ?

Si vous souhaitez en savoir plus suivez le guide sur le site : http://www.ellesassurent.fr/

La mutuelle santé: Une prévention pour l’avenir

Personne ne peut prévoir le moment exact où des risques sociaux qui vont survenir. Toutefois, il est possible de se prémunir contre ses problèmes futurs par l’adhésion à une mutuelle santé. Ses entreprises à but non lucratif ont comme mission principale d’assister les individus malades. Pour cela, elles remboursent une partie ou l’intégralité des dépenses occasionnées par leurs adhérents durant la consultation chez un médecin.

 

La nécessité d’adhérer à une mutuelle santé

Beaucoup de personnes considèrent la souscription d’une complémentaire santé comme des dépenses supplémentaires. Or, l’adhésion à cet organisme est fortement recommandée puisqu’avec l’âge, les maladies se multiplient. Sans une assurance, les seniors auront dû mal à régler les honoraires d’un médecin. En contactant les services de prévention d’une caisse très tôt, les jeunes auront des informations sur les types d’aides offertes par l’établissement s’ils remplissent les conditions exigées.

D’ailleurs, tous les affiliés à une mutuelle bénéficient d’un remboursement d’une partie ou de la totalité des frais de santé sous présentation de leur carte vitale. La majorité d’organismes sociaux envoie l’indemnisation à leurs adhérents sous forme de chèque ou par virement bancaire. Mais avant d’expédier l’argent, leur personnel examine le dossier du requérant. Dans le cas où ce dernier n’a pas cotisé pour la maladie en question, il ne sera pas remboursé. En effet, le cotisant a le droit de choisir le type d’aide pour lequel il veut jouir d’une compensation.

 

Les différentes aides proposées par la mutuelle santé

Les caisses de sécurité sociale ont été instituées afin d’assister les citoyens pendant la survenance d’un risque. De plus, le gouvernement a rendu obligatoire la souscription d’un travailleur dans ce type d’organisme. Il revient à l’employeur d’y adhérer son salarié. S’il y a omission de la part du patron, il peut se heurter à des sanctions civiles. En outre, les particuliers peuvent devenir membres d’une mutuelle sans passer par l’intermédiaire d’une entreprise. Dans cette situation, ils peuvent choisir librement les soins de santé contre lesquels ils veulent recevoir une indemnisation.

Certains établissements de prévoyance sociale offrent une compensation en cas de visite chez le dentiste pour les caries, le détartrage, les implants ou les orthodonties. Les cotisants ne doivent pas oublier de se prémunir contre les problèmes optiques. En effet, les personnes âgées sont souvent obligées de demander une chirurgie réfractive pour améliorer leurs vues. De plus, la caisse procure un remboursement pour les frais d’hospitalisation, peu importe qu’il s’agisse d’un hôpital public ou privé.

Pour savoir comment choisir sa mutuelle, suivez le guide sur : https://www.navi-mutuelle.com/

 

Rentrée 2016 : piloter la sécurité de son cabinet professionnel depuis son smartphone

Bien souvent lorsqu’un sujet de cambriolage est évoqué, la plupart du temps on pense que les cibles visées ont été des particuliers… Et pourtant, le monde professionnel n’est lui aussi pas épargné par les cambriolages ! En effet, les professionnels de la santé sont aussi des cibles de choix, car bien souvent le matériel présent dans leur cabinet est très onéreux. Pour enrailler ce phénomène, la MACSF propose depuis la rentrée 2016, deux nouveaux produits connectés dédiés à leur sécurité. Les voleurs n’ont donc qu’a bien se tenir, car maintenant il sera aisé à tous ces professionnels, de contrôler et de sécuriser à distance leur local à l’aide d’une simple touche par le biais de leurs smartphone, tablettes ou PC.

Il est vrai qu’aujourd’hui, de nombreux médecins utilisent quotidiennement des applications santé sur leur mobile. Alors que l’e-santé et les objets connectés sont au cœur des débats dans le monde de la santé, la MACSF lance aujourd’hui deux nouveaux produits connectés pour protéger les cabinets des professionnels de santé et leur logement : « MACSF Protect Pro » et « MACSF Protect Home ».

Les professionnels de santé libéraux à la recherche d’une solution rapide, simple et efficace pour sécuriser leur cabinet et leur matériel professionnel, souvent onéreux, peuvent aujourd’hui se tourner vers la nouvelle solution de télésurveillance connectée « MACSF Protect Pro ».

 

MACSF Protect Pro est un système de télésurveillance connecté pour protéger le local professionnel

 

Quel que soit le mode d’exercice du professionnel de santé, l’offre MACSF Protect Pro, commercialisée en partenariat avec IMA PROTECT, est une solution complète. Un diagnostic personnalisé est réalisé afin d’obtenir une télésurveillance adaptée à son activité quotidienne. Il peut également choisir des options complémentaires en fonction de ses attentes : prise commandée à mesure d’énergie, interrupteur connecté, etc. Service haut de gamme, son installation, assurée par un technicien expert agréé, comprend  détecteurs en tout genre (détecteur de mouvement avec image grand angle, détecteur d’ouverture de porte ou de fenêtre), sirène, badges… La maintenance et la vérification quotidienne du bon fonctionnement du matériel sont incluses dans l’abonnement.

 

Les professionnels de santé contrôlent eux-mêmes leur domotique via leur smartphone, tablette et PC

 

A leur convenance et à distance, les professionnels de santé peuvent déclencher la prise d’images, consulter la température de leur chauffage*, simuler une présence en activant les éclairages* et les volets*, ou tout simplement actionner l’alarme quand et où bon leur semble.
Par ailleurs, en consultation, leur sécurité est renforcée grâce au bouton d’urgence installé sur le bureau. En un simple geste, ilspeuvent obtenir une assistance sans quitter leur poste !

 

Etre relié à un centre de télésurveillance en cas d’intrusion, de coupure électrique ou d’émanation de fumée* 7j/7 et 24h/24 fait également partie de l’offre

 

Alors qu’on observe une augmentation des cambriolages en cabinet depuis quelques années, MACSF Protect Pro permet de sécuriser le local et d’intervenir rapidement en cas de sinistre survenu en l’absence du professionnel de santé. Coupure d’électricité, fuite d’eau*, incendie* qui peuvent dégrader l’ensemble du cabinet, peuvent avoir des conséquences dramatiques s’ils ne sont pas détectés à temps ! Ces systèmes de sécurité performants surveillent en temps réel l’activité du cabinet et enregistrent les données afférentes.

Dans le cas d’une intrusion, d’une détection de fumée* ou d’une fuite d’eau*, une alerte est envoyée instantanément à l’assuré, ainsi qu’au centre de télésurveillance. En cas d’effraction, en plus de la sirène qui retentit, le centre de télésurveillance interpelle l’intrus via le haut-parleur installé au cabinet. S’il s’agit d’une erreur de manipulation, l’utilisateur n’a qu’à donner un code préalablement établi avec le centre de télésurveillance. Dans le cas contraire, le centre de télésurveillance déclenche l’intervention d’un agent de sécurité.

 MACSF Protect Pro à partir de 36,50€ HT/mois

Complémentaire santé, ce qu’il faut savoir

En France, d’une manière générale, la prise en charge des dépenses de santé est basée sur deux régimes. Le premier régime est le régime obligatoire de sécurité sociale. Il rembourse les frais de santé à hauteur de 70 % maximum. Ce régime est complété par le régime complémentaire, à hauteur des 30 % restants. Continuer la lecture

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan