C’est quoi la césarienne ?

Donner naissance est un tournant fabuleux dans la vie d’un couple. Mais avant l’arrivée de bébé, il faut encore attendre 9mois. Une période qui peut être long ou rapide, dépendant de la santé de la future maman. Beaucoup d’examens et consultations médicaux sont à faire et c’est de par les résultats que le médecin donnera ses instructions son avis sur comment se déroulera probablement l’accouchement. L’accouchement se fera soit par voie basse ou par césarienne. Cette dernière est une opération chirurgicale qui est le fait de sortir le bébé du ventre de sa maman. Dans la plupart des cas, elle est effectuée sous anesthésie locale. L’anesthésie générale est uniquement envisagée qu’en cas d’extrême urgence. L’obstétricien fait une incision d’environ 9 à 10 cm sur l’abdomen au niveau du pubis de la mère. Pour y parvenir jusqu’à  l’utérus, il écarte les couches musculaires. En général, les femmes qui se font opérées ont encore le liquide amniotique dans leur ventre. Il doit alors être aspiré. Et il faut également retirer le placenta avant de recoudre. Un des cas où la césarienne est envisagée c’est lorsque le bébé est en position siège.

Bébé en position siège : à quel moment envisagé la césarienne ? 

La césarienne est envisagée lorsque l’accouchement du bébé doit se faire rapidement. L’opération est urgente lorsque le bébé présente des signes de souffrance comme l’apparition de troubles du rythme cardiaque ou que lorsque le cordon ombilical est roulé autour de son cou ; lorsque la maman saigne abondamment ou lorsque l’enfant est mal positionné (présentation par le siège). La césarienne bébé en siège n’est pas forcément une option même si le bébé est toujours en position siège. Des examens sont à faire pour le savoir. Il faut commencer par voir les dimensions du bassin de la mère par radio-pelvimétrie. Si les données sont en faveur du travail par voie basse, la césarienne n’est pas alors obligatoire. Il faut aussi surveiller la taille du bébé. Si le bébé n’est pas trop gros, l’accouchement se fera toujours par voie basse. Si tout est dans les normes d’un accouchement normal et si les parents sont d’accord, la voie basse peut-être tenté.

Les différents types de césarienne

Chaque accouchement est différente, ainsi au moment de la naissance on peut rencontrer beaucoup de mauvaises surprises, ce qui ramène à faire la césarienne. On peut avoir : le col de l’utérus qui n’est pas arriver à dilatation complète ; le bébé a du mal à se diriger dans le bassin ; le monitoring indique une souffrance fœtale ; l’accouchement est prématuré. Ces cas sont des opérations d’urgence. Mais il arrive aussi que cette opération soit prévue à l’avance. Elle est surtout programmée lorsque : la précédente grossesse a été faite par césarienne ; la mère a un taux d’albumine trop important ; la mère souffre d’une crise d’herpès génital ; le bébé présente un retard de croissance trop important ; la mère est âgée (vers la quarantaine).

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan