L’importance pour vos enfants et vous-même de manger bio

Depuis un moment, la pratique de l’alimentation bio est devenue courante. Plus qu’un simple choix alimentaire, manger bio est devenu un état d’esprit qui comporte plusieurs avantages. Voici pour vous et pour vos enfants, l’importance de consommer des aliments bio.

Profiter de plus de saveurs

La bonne saveur ou le bon goût des denrées bio sont l’une des raisons pour lesquelles le consommateur opte pour un panier bio lorsqu’il se rend dans un supermarché. En effet, dans un contexte où il faut produire une quantité suffisante de denrées afin de répondre à une demande sans cesse grandissante, les producteurs ont recours à des produits chimiques.

Certains de ces produits ont pour rôle d’accélérer la maturation des cultures conduisant ainsi à l’obtention de produits plus ou moins fades. Dans le cas des cultures bio, ce sont des denrées qui ont suivi un processus normal de maturation. Elles ont eu le temps de se charger en arômes et sont donc plus savoureuses.

Avoir une alimentation saine

Que ce soit pour un élevage ou une production végétale, opter pour le bio vous permet d’avoir une alimentation plus saine. Par exemple, certaines denrées issues d’une agriculture biologique comme les poivrons sont plus riches en antioxydants que ceux issus d’une agriculture non-biologique. C’est aussi le cas des œufs ou du miel biologique qui se caractérisent par leur forte teneur en fer. Ces mêmes produits provenant de l’agriculture non-biologique sont plus riches en zinc et en cuivre, mais moins riches en fer. La même remarque sera faite sur la viande d’agneau biologique, plus riche en acide gras insaturé et en Oméga 3.

Aussi, consommer bio permet de profiter des produits contenant moins de substances nocives telles que les résidus de pesticides. L’absence des pesticides dans l’agriculture biologique est un avantage considérable. En réalité, plusieurs études ont montré que les produits biologiques contiennent de très faibles teneurs de nitrate et de résidus de pesticides. L’agriculture intensive est réputée pour fournir des produits dont les teneurs en pesticides représentent un danger aussi bien pour la santé humaine que pour la santé animale. Consommer des produits issus de l’agriculture biologique vous permettra donc de jouir d’une meilleure santé.

Protéger l’environnement

La protection de l’environnement est également un avantage indirect qu’offre la consommation biologique. Dans l’agriculture intensive, ce n’est plus un secret pour personne que de grandes quantités d’engrais chimiques et de pesticides sont utilisées. Ces produits en plus d’appauvrir les sols, constituent un réel danger pour la biodiversité. Les nappes phréatiques ne sont pas épargnées par les effets nocifs de ces produits chimiques.

Face à tous ces dangers, l’agriculture biologique représente une alternative salvatrice. En effet, elle permet une bonne restauration des sols. Elle utilise moins d’eau que l’agriculture intensive. Elle utilise des variétés qui sont adaptées aux zones dans lesquelles elles sont produites. Parlant d’adaptabilité, l’agriculture bio utilise des denrées qui demandent moins d’eau et dont les besoins en nutriments sont en adéquation avec la composition du sol. Ainsi, l’eau dans le sol ainsi que les nutriments qu’il contient sont utilisés de manière plus efficiente.

Du fait, de l’absence de pesticides et d’engrais, la nappe phréatique est moins polluée et permet donc une meilleure protection des espaces halieutiques dans les parages. En gros, les techniques culturales utilisées dans l’agriculture biologique permettent de fertiliser davantage le sol et d’éviter leur acidification.

Protéger et profiter de la biodiversité

Lorsque vous prenez l’habitude de vous constituer un panier bio chaque fois que vous devez manger, vous protégez la biodiversité. Les produits chimiques utilisés dans l’agriculture intensive ont des effets néfastes sur la biodiversité (animale et végétale). De nombreuses espèces sont menacées par ces produits chimiques à l’instar des abeilles, des amphibiens et des oiseaux. Dans le cas de ces derniers, vu que certaines plantes disparaissent, ils peuvent en venir à manquer de quoi se nourrir.

Par ailleurs, les espèces disparaissent aujourd’hui mille fois plus vite qu’avant l’apparition de l’agriculture intensive. L’agriculture biologique permet donc de sauver ces espèces en voie de disparition en les réintroduisant dans les cycles de production.

Avec la culture de ces races presque éteintes, la biodiversité est encore plus riche. Grâce à l’agriculture biologique, vous découvrirez plusieurs denrées dont vous ne vous doutiez même pas de l’existence. Ainsi, vous pourrez diversifier la composition de vos plats pour votre plus grand bonheur.

Naturopathie : la voie de la guérison

La médecine ne cesse d’effectuer des recherches pour trouver des solutions à de nombreuses maladies. Aujourd’hui, les gens se tournent vers les pratiques thérapeutiques dans l’espoir de guérir. La naturopathie est l’une d’elles. Cette discipline se distingue des autres par ses méthodes et ses bienfaits sur le corps humain.

Faire confiance à la naturopathie pour guérir ses maux

Bien souvent, les maladies se soignent et reviennent après quelques mois ou quelques années. En réalité, ce sont les symptômes qui ont disparu et non les maux. La plupart des patients désespèrent à force de suivre des traitements inefficaces. Pour guérir définitivement, recourir à un naturopathe Creil est la solution idéale. Contrairement aux autres, la naturopathie est une thérapie qui analyse les causes profondes de chaque maladie avant de la traiter. D’où son efficacité.

La naturopathie est un programme à long terme qui assurera la santé de ses adeptes. Lors de la consultation, le naturopathe effectue un bilan axé sur trois paramètres pour renforcer les réactions de défense de l’organisme. En tant que spécialiste, il va détecter les failles et proposera l’utilisation d’agents naturels pour déclencher le processus de guérison.

La naturopathie : un mode de vie sain à adopter

Les maladies ne se manifestent pas sans raison. Elles sont causées par les habitudes de chacun. Si une personne est en pleine forme, cela signifie qu’elle s’est donnée du mal pour le rester. Elle a établi une routine favorisant son bien-être. À l’inverse, un individu qui enchaîne les mauvais choix risque de devenir malade au fil du temps. Toutefois, avec les conseils par-ci et par là, il est vrai que ce n’est pas facile de se retrouver. Cependant, la naturopathie est le meilleur chemin que tout le monde puisse emprunter. Plus qu’une simple discipline, c’est un mode de vie que chacun devrait adopter. En effet, c’est une pratique qui se base sur la nature. Aucun médicament n’est prescrit et chaque patient est responsable de sa propre guérison.

En tant que moyen de guérison naturel, la naturopathie se base sur quelques principes essentiels. Ces lois procurent à ses adeptes une qualité de vie exceptionnelle à condition d’être bien respectées. La première règle est d’adopter une alimentation équilibrée. C’est un mantra que chaque malade a déjà entendu au moins une fois au cours de sa vie. Effectivement, il est véridique et on ne cessera jamais de le répéter. Une bonne nutrition est la clé pour vivre longtemps et vivre pleinement. Toutefois, elle doit s’accompagner d’une activité physique et d’un sommeil régulier. Sans sport, certaines nourritures deviennent toxiques pour l’organisme si elles ne sont pas évacuées à temps. Par ailleurs, un sommeil de qualité garantit le bon fonctionnement des différents organes. Les cellules se régénèrent correctement et cela influe positivement sur le système immunitaire. La dernière règle, mais non la moindre, est d’écouter la nature. La génération d’aujourd’hui est envahie par la technologie. Chez soi ou dehors, les écrans sont toujours présents. Pourtant, ils sont source de nombreux problèmes de santé. Il est primordial de profiter de la nature de temps en temps pour son bien-être.

Le rôle d’une protection auditive

Protection auditive

À mesure que la société progresse, les scientifiques sont en mesure d’en savoir davantage sur les nuisances du bruit sur l’homme. D’ailleurs, le bruit est considéré comme une cause de maladies professionnelles. C’est ainsi que la Directive européenne « bruit » est apparue en 2003. Elle définit les valeurs à partir desquelles les travailleurs exposés doivent être protégés. La mise à disposition des employés d’une protection contre le bruit fait partie des obligations de l’employeur. Mais ce dispositif s’avère également utile dans d’autres circonstances.

Une protection obligatoire contre le bruit

Ainsi, les salariés doivent être protégés contre le bruit dès que le niveau d’exposition s’élève à 85 dB(A) pendant 8 heures. Pour une exposition sonore de 80 dB(A), l’employeur doit offrir des protecteurs contre le bruit à ses salariés. Toutefois, le niveau sonore ne doit jamais excéder 87 dB(A), même si les employés portent une protection contre le bruit. Si cela arrive, il est tenu de prendre différentes dispositions afin de réduire le niveau de bruit ou limiter le temps d’exposition de ses salariés. Il faut noter qu’il existe différentes appellations de ce dispositif, notamment « protecteur individuel contre le bruit » (PICB) ou encore « protection auditive contre le bruit ».

Les différents types de protections

Aujourd’hui, on trouve deux grands groupes de protecteur individuel contre le bruit (PICB). D’un côté, vous avez le serre-tête à coquille. Il est aussi appelé casque antibruit et comprend deux coquilles qui recouvrent entièrement l’oreille. Ce dispositif peut être réutilisé, même s’il est recommandé de remplacer les coussinets situés sur les oreillettes tous les 6 mois. De l’autre côté, vous avez le bouchon d’oreilles qui, comme son nom l’indique, est destiné à être introduit dans le conduit auditif. Cette protection auditive est disponible dans différentes présentations. Vous pouvez donc opter pour le bouchon standard à façonner qui est fabriqué à partir de matériaux composites comme la fibre, la mousse, etc. Ensuite, il est possible de choisir entre le bouchon standard préformé, le bouchon sur-mesure et le bouchon standard avec arceau.

Les autres utilisations de ce dispositif

Il existe aussi d’autres circonstances où l’oreille doit être protégée. C’est le cas notamment des voyages en avion, plus précisément au moment du décollage et de l’atterrissage. Les compagnies aériennes mettent généralement des bouchons d’oreilles à la disposition de leurs passagers. Ils sont destinés à protéger les oreilles face aux changements de pression dans les cabines et qui engendrent parfois des douleurs. De même, l’eau qui reste dans l’oreille risque d’entraîner chez certaines personnes des infections ou des inflammations. Il s’agit en particulier des enfants ou des adultes qui souffrent d’otite. Ces individus doivent par conséquent porter une protection afin d’éviter que l’eau ne pénètre dans leurs oreilles. Cette protection est particulièrement utile dans la pratique de la natation et de divers sports nautiques. Que ce soit dans le monde professionnel, pour la pratique de certains loisirs ou pour un déplacement en avion, il est parfois indispensable de protéger les oreilles d’une personne. Elle peut désormais compter sur une grande diversité de dispositifs qui lui offre une protection optimale

Quelle différence entre cosmétique naturel et bio?

Savon artisanal

Un cosmétique naturel sous-entend un produit dont les composants proviennent de végétaux, d’animaux ou de minéraux. Toutefois, rien ne permet d’attester l’origine exacte des ingrédients utilisés. Il n’y a pas non plus de normes à respecter quant à la quantité d’ingrédients naturels qu’ils contiennent. Le consommateur devra alors s’en remettre entièrement à la bonne foi de la marque. Malheureusement, certains fabricants peu scrupuleux se targuent de proposer des produits « naturels » qui ne le sont pas, seulement à des fins marketing.

Le label bio pour sa part se veut plus intransigeant. Pour un produit bio, au moins 95 % des ingrédients doivent être obtenus à partir de l’agriculture biologique. Sa fabrication doit répondre à une charte spécifique établie par un ou des organismes certificateurs. Les ingrédients synthétiques et sujets à controverse comme les parabènes, les silicones, les glycols, les parfums, les colorants synthétiques et les produits d’origine animale ne doivent pas exister dans sa formule.

Les labels qui rassurent

Pour être sûr d’opter pour un produit naturel ou bio, vous pouvez vous référer à certains labels comme :

  • AB. Les produits arborant ce label ne doivent pas contenir de composants nocifs comme la silicone et le paraben. Ce label implique aussi l’utilisation d’emballages recyclables ou biodégradables.
  • Cosmebio, Cosmos Organic et Cosmos Natural. Le label Cosmebio implique que 95 % des ingrédients soient d’origine naturelle et bio. Si pour le label Cosmos Organic, 20 % des ingrédients au moins doivent être obtenus à partir de l’agriculture biologique, pour le label Cosmos Natural aucun seuil minimum n’est requis. Le produit est toutefois naturel et répond aux conditions imposées par le label Cosmos.

Apprendre à décoder la liste des ingrédients

Pour s’assurer de connaître parfaitement les composants des cosmétiques, de nombreux consommateurs se lancent dans le DIY et s’inscrivent à un atelier savonnerie par exemple pour maîtriser parfaitement les règles de cette pratique en vogue.

Les marques recourent au nom latin des plantes pour indiquer leurs actifs végétaux. Le terme botanique est suivi de la partie utilisée de la plante et de sa forme utilisée (huile végétale, hydrolat, etc.).  Si les sulfates sont à éviter, d’autres tensio-actifs plus doux comme le Sodium Cocoyl Isethionate et le Cocamidopropyl Betaine stabilisent et homogénéisent certaines formules et sont donc indispensables. Les texturants comme la gomme de xanthane, l’amidon de maïs et les conservateurs naturels comme la vitamine E sont préférables.

Les produits contenant des colorants synthétiques, les agents de textures comme la silicone, le PPG et le PEG, les agents émulsifiants comme l’alkyphénol, et les parabens sont à proscrire. Il en va de même pour les soins qui intègrent dans leur composition des ingrédients dérivés du pétrole à l’image de la paraffine.

Il faut aussi faire attention aux faux composants naturels. Ce sont des ingrédients effectivement d’origine naturelle, mais suite à différentes transformations ont perdu toutes leurs propriétés. C’est le cas notamment des huiles végétales hydrogénées et estérifiées.

Pourquoi choisir les soins d’un infirmier libéral?

Infirmière en libérale

Pour que les patients en perte d’autonomie puissent continuer à vivre chez eux, le recours à un infirmier libéral peut s’avérer utile. Disposant d’un diplôme d’Etat, ce professionnel médical est en mesure de prodiguer tous les soins infirmiers courants. Son assistance peut aussi être d’une grande aide pour éviter une hospitalisation.

Un aide-soignant professionnel

Un infirmier libéral est défini comme étant un professionnel de la santé qui exerce à son propre compte ou pour le compte d’un cabinet privé. Son intervention permet au patient de bénéficier d’une prise en charge de sa santé à la maison. Autrement dit, l’infirmier libéral travaille à domicile et propose des soins médicaux, d’hygiène et de confort. Il intervient uniquement sur ordre du médecin, après une prescription médicale. Dans le cadre de soins à domicile, l’infirmier libéral va prendre en charge le patient dans son ensemble. Ses services sont généralement proposés aux personnes en perte d’autonomie, comme les personnes âgées, les personnes en situation de handicap et les patients souffrant de maladie chronique.

Faire appel à un infirmier libéral procure de nombreux avantages, aussi bien pour le patient que pour sa famille. En effet, cette solution permet au patient de profiter de soins à domicile, mais aussi de décharger ses proches des lourdes responsabilités. En véritable assistant, l’infirmier à domicile reste à l’écoute de son patient et lui apporte du réconfort. Quelles que soient les difficultés auxquelles le patient fait face, il est en mesure de soulager son mal-être. L’infirmier libéral est donc plus qu’un simple infirmier. Il se tient au chevet de son client dans les moments difficiles (au cas où son état de santé s’aggrave) et soutient sa famille à travers une relation de confiance.

Un soin complet et personnalisé

Outre la proximité entre l’infirmier et son patient, faire appel à un infirmier libéral La Sentinelle permet de bénéficier d’un soin complet. Celui-ci propose généralement des soins médicaux que l’on appelle courants ou actes infirmiers classiques. Il s’agit en gros des traitements quotidiens, tels que les injections, les perfusions, les pansements, les prélèvements sanguins ou encore les lavages. L’infirmier libéral propose aussi ses services auprès des personnes en perte d’autonomie. Il réalise dans ce cas-là les soins d’hygiène comme la toilette. Enfin, il peut intervenir à la suite d’une hospitalisation. Il propose pour cela les mêmes soins que ses collègues titulaires : ablation d’agrafes, injection d’anticoagulant, pose de cathéters, etc.

Si les gens font appel à l’infirmier libéral, c’est aussi pour profiter de soins spécifiques. Après une opération chirurgicale du patient, l’infirmier libéral peut proposer un accompagnement et un suivi personnalisé. Muni de tous les équipements médicaux nécessaires, il va assurer une surveillance optimale des patients, notamment ceux qui souffrent de diabète, d’hypertension artérielle ou de cancer. Faire appel à un infirmier libéral est le moyen le plus sûr pour améliorer l’autonomie de son proche. Disponible en tout temps, il peut intervenir 7j/7 et planifie son emploi du temps en fonction des besoins et des demandes du client. Solliciter les services d’un infirmier libéral, c’est bénéficier de soins d’hygiène de qualité.

Quels sont les bienfaits du peeling ?

Le peeling désigne en médecine esthétique une technique de reconstitution cellulaire. C’est un procédé qui se sert de plusieurs substances chimiques pour soulager les nombreuses complications sur tous types de peau. Il consiste à administrer sur l’épiderme de la peau un liquide synthétique, naturel ou encore chimique. Ce dernier a pour but d’éliminer par brûlure les principales couches qui composent la peau. Quels sont donc les bienfaits du peeling sur le visage et les autres parties de la peau ?

Les défauts que répare le peeling

Le peeling s’utilise pour supprimer les taches causées sur la peau par les coups de soleil. Il aide également à éradiquer les effets de pigmentation de la peau tels que le masque de grossesse, ou encore l’hyperpigmentation.

On a également recours au peeling pour remédier aux problèmes d’acné ou aux effets du stress sur la peau. Grâce à la synthétisation de collagène, il aide à effacer les rides sur la peau et empêcher le relâchement de l’épiderme. Les résultats du peeling sur les patients traités avant l’opération, puis après, restent absolument épatants.

Les modes d’emploi du peeling

Il existe principalement deux sortes de peeling qui concourent au même résultat. Il s’agit du peeling à l’alpha hydroxy acide (AHA) et le peeling TCA.

Bénéficiez de résultats stupéfiants grâce au peeling à l’alpha hydroxy acide (AHA)

L’une des solutions utilisées pour le peeling reste l’acide glycolique. Elle a pour effet de réduire les cornéocytes et les tissus de la peau qui forment la couche cornée de la peau. Par ailleurs, il faut de nombreuses séances de soins accompagnées de l’application d’une crème AHA pour un résultat rapide et efficace.

Offrez-vous un traitement en profondeur par le peeling TCA

Le peeling TCA repose sur l’emploi de l’acide trichloracétique. Celui-ci en conservant les propriétés identiques au AHA, entraîne le blanchiment ou encore le rosissement des parties superficielles de l’épiderme de la peau.

L’expert après avoir dégraissé la peau dans un premier temps avec de l’éther ou de l’acétone, passe le TCA sur la partie à traiter. Il faut de nombreuses applications, pour parvenir au résultat escompté.

Les variantes de peeling

Le peeling se divise en plusieurs variantes. Ce sont essentiellement :

Le peeling superficiel

Le peeling superficiel constitue un soin cutané pratiqué pour résoudre de nombreux paramètres. Il sert à réduire les tâches et redorer au teint un meilleur aspect. Il amenuise les pores, supprime les points noirs et corrige les rides superficielles grâce à la restructuration cellulaire.

Le peeling superficiel s’adapte à tous types de peaux, et donne d’excellents résultats grâce à une bonne préparation et une répétition des séances de traitement.

Le peeling moyen

Le peeling moyen assure le gommage de la couche superficielle de la peau jusqu’à l’atteinte du derme. Il agit sur les parties situées en dessous de la couche cornée de l’épiderme. Il vient en renfort surtout au peeling superficiel, lorsque ses résultats sont insatisfaisants. Il s’accompagne d’une reconstruction intégrale de l’épiderme grâce à la cicatrisation (elle dure 10 jours) et à la synthèse de collagène.

On l’utilise lorsque les résultats produits par le premier type de peeling ne sont pas satisfaisants. Ce genre de peeling offre une incroyable lisseuse à la peau, la raffermit davantage et masque le mieux possible toutes les irrégularités visibles.

Le peeling profond

D’usage moins fréquent que les deux autres, le peeling profond constitue le dernier recours quand les autres n’ont pas abouti aux résultats espérés. Il se sert de l’acide phénique pour tuer les cellules de la peau et enclencher le mécanisme de la restructuration. Il s’administre sous haute surveillance à cause de la toxicité du produit pour le cœur. Vous découvrirez plus de détails en cliquant ici.