Calvitie : les différentes solutions pour stimuler la pousse de cheveux

La calvitie est un phénomène naturel qui touche un grand nombre de Français. Mais bien qu’il s’agisse d’un problème commun, l’idée de devenir chauve peut effrayer plus d’un. En effet, il est perçu comme un signe précoce de vieillesse et se transforme en une réelle source de complexe chez certaines personnes. Il existe pourtant des remèdes naturels pour soigner la calvitie.

Les causes de la calvitie

La calvitie est un problème qui touche 70% des hommes. En moyenne, les premiers signes apparaissent  à 30 ans, mais il existe également des cas précoces où les plus jeunes commencent à avoir le crâne dégarni dès 19 ans.

Les causes qui favorisent cette chute varient d’une personne à une autre. Mais dans la majorité des cas, elle est due à l’alopécie androgénétique. Cela se définit par l’excès d’hormones mâles qui accélère le cycle de vie des cheveux. D’autres  facteurs  peuvent  aussi être cités, comme un stress intense, un traumatisme, des effets secondaires suite à un traitement antibiotique ou encore une inflammation chronique autour du bulbe. Mais, quelles qu’en soient les causes, assumer une chevelure clairsemée reste particulièrement difficile.

C’est pourquoi, il convient d’agir au plus vite dès lors que l’on commence à constater le problème. Il est donc nécessaire de trouver des solutions pour limiter les chutes.

Les solutions pour limiter la chute des cheveux

Pour soigner la calvitie naturellement, on peut recourir à quelques remèdes, comme l’huile d’olive et la levure de bière. En savoir plus sur https://calvitie-solution.com. Ces ingrédients sont souvent conseillés pour arrêter l’éclaircissement de la chevelure. Accompagnés d’une alimentation équilibrée, ces soins permettent d’avoir des cheveux sains.

La plupart des hommes ont recours à des traitements médicamenteux pour arrêter la chute de cheveux. Le Minoxidil est connu pour ses propriétés restructurantes sur les follicules. De plus, il freine le développement de la calvitie en ralentissant le cycle capillaire. Toutefois, ce médicament est souvent décrié par des patients à cause des effets secondaires qu’il peut entraîner.

Aujourd’hui, le marché regorge de plusieurs produits pour limiter la perte de cheveux. L’une des solutions les plus simples consiste à utiliser des traitements cosmétiques et pharmacologiques spécialement conçus pour traiter l’alopécie, comme les lotions capillaires ou les compléments alimentaires à base de vitamine A.

La greffe capillaire pour la perte de cheveux

La perte de cheveux est un combat auquel certaines font face du jour au lendemain. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause. Il peut s’agir d’un dérèglement hormonal à cause du stress ou bien d’une maladie quelconque. Plusieurs traitements par chimiothérapie peuvent aussi entraîner une chute importante des cheveux. Pour remédier à cela, la greffe de cheveux s’avère être une excellente solution.

Qu’est-ce que la greffe capillaire ?

La greffe capillaire, qu’on appelle aussi implant, est une technique qui consiste à réimplanter des cheveux prélevés de la zone de la couronne arrière sur les zones dégarnies. C’est une partie du cuir chevelu qui n’est jamais touchée par les chutes capillaires. Ce processus favorise la repousse de nouveaux cheveux plus résistants et en bonne santé.

Cette greffe de cheveux est réalisée avec une simple intervention chirurgicale. Elle ne requiert aucune hospitalisation. Une anesthésie locale est toutefois indispensable.

Il est tout à fait possible de répéter le processus en plusieurs séances. Ce qui permettra au patient de retrouver une très bonne apparence esthétique et une chevelure normale. Encore faut-il rappeler que la greffe capillaire ne se fait pas à l’improviste. Une pré-consultation médicale est nécessaire. Il faudrait également choisir un chirurgien spécialiste des cheveux pour réaliser la technique avec succès.

Pourquoi opter pour la greffe capillaire ?

Il existe deux techniques différentes pour réaliser une greffe capillaire : la greffe FUE (folliculaire unit extraction) et la greffe FUT (follicular unit transplant). Cette dernière est très conseillée pour les femmes pour corriger une calvitie.

Chacune de ces techniques a ses avantages, dont le principal est de permettre au patient de retrouver sa jeunesse après avoir vécu avec une tête dégarnie pendant longtemps. Il faut en effet noter que la perte de cheveux peut changer radicalement l’apparence jusqu’à diminuer la qualité de vie des personnes touchées par la calvitie.

Qu’il s’agisse d’un FUT ou d’un FUE, se faire implanter des cheveux offre un total confort. Grâce à la technologie actuelle, il est tout à fait possible d’obtenir un résultat efficace et naturel. Si vous avez un cuir chevelu très tendu, le recours à la greffe capillaire est une excellente alternative.

Il faut rappeler qu’aucune cicatrice n’est visible après une greffe de cheveux. Les patients ayant eu recours à cette technique peuvent pratiquer leurs activités physiques quotidiennes sans aucun gène. Avant de prendre une décision, il est quand même important de bien se renseigner sur les éventuels risques.

Quels traitements efficaces contre les poux et les lentes ?

Les poux sont de minuscules insectes dotés de pattes crochetées s’accrochant aux cheveux. Quant aux lentes, ce sont les œufs produits par le pou femelle. Zoom sur quelques traitements efficaces pour éliminer ces parasites.

L’utilisation des produits antiparasitaires et asphyxiants

A chaque nouvelle rentrée scolaire, les poux reviennent en force. Garderies, écoles et centres aérés constituent ainsi les principaux lieux de transmission entre les enfants des poux et des lentes. Pour pouvoir les éradiquer rapidement, l’application de produits asphyxiants et antiparasitaires est préconisée.

Ainsi, le traitement antipoux a un double objectif. Il consiste à éliminer à la fois les lentes, par un traitement lenticide, et les poux, par un traitement pédiculicide. Pour réussir à faire disparaître entièrement les poux, l’usage de produits antiparasitaires est nécessaire.

Il s’agit ici des aérosols antipoux, des lotions, des shampooings et des sprays formulés à base d’insecticide. Ces soins antiparasitaires sont disponibles dans les pharmacies, ainsi que sur les e-pharmacies comme Illicopharma. Cependant, les shampooings antiparasitaires ne doivent pas être appliqués seuls, mais sont à associer à une lotion.

Pour que ces produits soient efficaces, il est essentiel de bien lire leur mode d’emploi avant tout usage. Concrètement, pour appliquer un shampooing avec une lotion antiparasitaire, commencez par déposer quelques gouttes de lotion sur les cheveux. Enlevez ensuite les lentes et les poux via un peigne fin.

Lavez la chevelure abondamment avec un shampooing antipoux. Recommencez le traitement après deux jours afin de tuer les poux éclos, qui sont très résistants. Pensez également à laver à l’eau chaude les taies d’oreiller, les draps, les bonnets, les vêtements et tous les objets en contact direct avec les parasites.

Idées reçues et erreurs à ne pas commettre

Pour réussir à se débarrasser définitivement des poux, voici les erreurs à éviter. Il n’est pas utile de changer les taies d’oreillers ou de laver les doudous en permanence. En effet, les lentes sont fermement fixées aux cheveux et il est difficile de les en déloger. De plus, tant que la personne infestée de poux ne se coiffe pas sur son lit, ces parasites ne tombent pas de la tête.

Si un enfant commence à se gratter la tête, il est inutile de commencer immédiatement un traitement. Le mieux est de bien observer s’il s’agit réellement de lentes et de poux. Une autre erreur à éviter se rapporte à l’usage de soins à base d’huile essentielle de lavande. Même s’il s’agit d’un redoutable produit insecticide, les poux sont insensibles aux odeurs. Dans le cas où vous décidez quand même d’en appliquer sur les cheveux, ne l’utilisez pas chez l’enfant. A haute dose, ce produit  peut être toxique.

Le fait de se teindre les cheveux n’éradiquera pas définitivement ces parasites, même si les teintures sont à base d’ammoniac. Ils peuvent revenir et infester à nouveau les cheveux. Évitez enfin l’utilisation des shampooings à l’huile d’olive ou du vinaigre, qui sont inefficaces pour lutter contre les poux. Cependant, le vinaigre extrêmement dilué peut aider à faire décoller les lentes des cheveux.

 

En savoir plus sur la microgreffe de cheveux

La perte des cheveux peut être une conséquence de l’âge ou celle d’une maladie : la calvitie. Si certaines personnes arrivent à vivre avec une calvitie plus ou moins envahissante, d’autres sont gênées et se sentent handicapées. C’est pourquoi la médecine moderne a développé une technique de chirurgie esthétique radicale : la greffe de cheveux.

Continuer la lecture

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan