Le Hifu pour une silhouette et une peau parfaites

Les médecins esthétiques offrent désormais à leurs clients un large choix de techniques d’amincissement. Il n’est plus question de programmer une opération chirurgicale. On mise désormais sur des méthodes plus soft, c’est-à-dire, sans douleur. C’est le cas du HIFU (High Intensity Focused Ultrasound). Désireux de satisfaire vos clients ? Il est temps de découvrir cette technique.

Comprendre les ultrasons focalisés de haute intensité

Le hifu ou ultrasons focalisés de haute intensité est une méthode de traitement de la cellulite élaborée par des ingénieurs canadiens il y a 15 ans. Elle a évolué avec le temps. Actuellement, elle est réputée efficace pour détruire les cellules graisseuses. Le concept est de diffuser une énergie ultrasonore puissante dans les couches de graisse se trouvant sous la peau. Que devient la surcharge graisseuse délocalisée ? En fait, c’est l’organisme, notamment le foie et le système lymphatique, qui se charge de les éliminer petit à petit. Le HIFU permet de supprimer les rondeurs qui apparaissent au niveau des cuisses, des bras et du ventre.

Tout sur la séance d’HIFU

Les énergies qui vont détruire les adipocytes proviennent de l’appareil HIFU. Il est déjà disponible en plusieurs modèles auprès des experts en vente de matériel professionnel pour l’esthétique. Lors d’une séance de HIFU donc, il suffit de placer la tête de la machine sur la partie du corps à traiter. Le traitement dure environ une heure. Avec une seule séance, il est déjà possible de réduire de 2,5 cm le volume de la rondeur traitée. Cependant, il faut attendre environ 15 jours pour percevoir le résultat. Ce qui permet aux professionnels de l’esthétique de satisfaire les clients, c’est que la séance de HIFU s’effectue en toute sérénité. Le traitement est pratiquement sans douleur, sauf si les zones osseuses sont atteintes. Un simple réglage de la machine permet d’éviter ce genre d’incident.

Les suites du soin HIFU

Que se passe-t-il après une séance de soin HIFU ? En fait, c’est un traitement sans effets secondaires. Toutefois, il est possible de ressentir des courbatures ou bien de légers gènes sur les zones traitées le lendemain. Chez certaines personnes, on constate également l’apparition de quelques bleus. Mais tous ces désagréments s’arrêtent au bout de 48 heures. Bien entendu, il est déconseillé d’utiliser les ultrasons focalisés en cas de lésion cutanée, de présente d’hernie abdominale ou bien en cas de grossesse afin d’éviter des complications majeures.

À retenir sur les avantages du HIFU

Les ultrasons focalisés permettent de vaincre la cellulite et de supprimer les masses de graisses stockées sur des zones larges. La technique est d’une efficacité remarquable, car au bout d’environ 3 mois, les amas graisseux disparaissent complètement.  Le plus intéressant avec le HIFU, c’est que l’énergie émise par l’appareil peut stimuler la production de collagène et d’élastine. Ainsi, la peau devient plus lisse et plus belle.  La formation des capitons est évitée. Pour couronner le tout, le HIFU est une technique sans danger. Les résultats qu’il offre promettent d’être encore satisfaisants dans l’avenir vu l’évolution des appareils ultrasons proposés sur le marché.

La gamme KISTRI CITEO et la FEBEA sensibilisent au tri dans la salle de bain

Le gaspillage est un problème souvent mis en avant avec le réchauffement climatique : le monde de la beauté doit également faire un effort afin de réduire les déchets. Ainsi, certaines marques veulent sensibiliser au tri avec des innovations. C’est le cas pour CITEO et FEBEA qui pensent que les cosmétiques possèdent beaucoup trop d’emballages. Ainsi, une stratégie va être mise en ligne sur Instagram car ce réseau social est utilisé le plus souvent le matin entre 7h et 9h. Il s’agit de remettre au cœur des habitudes des Français les bon réflexes pour trier correctement leurs déchets. Ainsi, la campagne a été réalisée par l’agence Les Gaulois et elle permet de sensibiliser au gaspillage. Continuer la lecture

Ophtalmologue et Opticien : savez-vous distinguer ces deux professionnels de la vision ?

De nombreux professionnels travaillent dans le domaine de la vision. Il n’est pas toujours évident de savoir vers lequel d’entre eux se diriger quand on a des problèmes de vue. Zoom sur les missions bien définies des ophtalmologues et opticiens qui sont tous les deux spécialistes de la santé oculaire !

L’ophtalmologue, pour traiter les pathologies de l’œil

L’ophtalmologue ou ophtalmologiste est un médecin spécialiste des yeux. Vous voyez mal ? Vous avez les yeux irrités ? Quel que soit votre problème de vision, c’est vers l’ophtalmologue que vous devez vous tourner en premier lieu. Ce professionnel fera un diagnostic de vos yeux en prescrivant divers examens. En fonction des résultats des examens, il prendra ensuite les dispositions pour mettre en place les solutions et les soins nécessaires. Il peut vous orienter vers d’autres spécialistes comme l’opticien. L’ophtalmologiste est un médecin spécialiste. Après le baccalauréat, il devra suivre un cursus de médecine. Après six années de formation, il effectue encore trois années de formation rémunérée. Il terminera sa formation par une thèse pour l’obtention du titre d’ophtalmologue. À noter que seuls les meilleurs aux Épreuves Classantes Nationales (ECN) peuvent poursuivre leurs études en ophtalmologie.

L’opticien, pour le port ou le renouvellement des lunettes/lentilles de contact

L’opticien lit l’ordonnance prescrite par un ophtalmologiste et vous fournit les lunettes adaptées à vos yeux. Vous l’avez compris, avant d’aller chez l’opticien, il faut donc d’abord se rendre chez un ophtalmologiste. L’opticien vous guide et vous conseille sur le type de lunettes ou de lentilles adaptées à vos besoins visuels. La plupart des opticiens disposent d’un site Internet réalisé par une agence web à l’instar de Webgazelle. Ils y exposent leur savoir-faire, leurs offres de service, ainsi que les différents modèles de monture et autres produits (accessoires, produits d’entretien, lunettes de soleil, etc.) qu’ils commercialisent. L’opticien est aussi un visagiste. Il vous apporte la solution esthétique qui sied le mieux à la forme de votre visage. N’oubliez pas que vous vivez en permanence avec vos lunettes. Il est donc plus que fondamental de choisir une monture qui vous convient parfaitement, vous met en valeur et qui est confortable. Un opticien est un peu comme un technico-commercial. On peut exercer le métier après l’obtention d’un BTS Opticien Lunetier ou une licence en optique lunetterie.

Les effets des stéroïdes sur le corps d’un sportif

Amplificateur de muscles et bruleur de graisse, le stéroïde possède tous les atouts pour attirer de plus en plus de sportifs déterminés à obtenir des résultats immédiats. Néanmoins, cette substance doit être consommée avec beaucoup de précaution avec un suivi ponctuel du médecin traitant.

Pour savoir plus sur le sujet de la prise du muscle, consultez le site corpsparfait.org.

Les côtés négatifs et positifs des stéroïdes

Si la testostérone est créée par le corps de manière naturelle, les stéroïdes qui y sont associés ne le sont pas. Pour cette raison, il faut prendre conscience des bienfaits et des points négatifs de cette substance avant de s’engager dans une cure.

Les côtés positifs des stéroïdes :

  • Augmentation de la synthèse des protéines musculaires pour développer les muscles et obtenir un ventre plat
  • Stimulation de l’appétit sexuel
  • Production importante de la moelle osseuse
  • Production de plus de globules rouges
  • Augmentation de l’appétit
  • Amplification de la taille des muscles et de la force musculaire
  • Un bruleur de graisse puissant

Les côtés négatifs des stéroïdes :

  • Augmentation de la pression artérielle responsable de certaines AVC
  • Augmentation du taux de mauvais cholestérol dans le sang
  • Légions au niveau du foie
  • Des troubles psychiatriques dus à l’augmentation du taux de testostérone : dépression, agressivité voire des tendances suicidaires.

Précautions à prendre avec les stéroïdes

Il va sans dire que la prise de stéroïdes n’est pas sans risques pour la santé surtout si le sujet ignore les précautions nécessaires à prendre :

  • Ne jamais acheter de stéroïdes au marché noir pour éviter de tomber sur produits non contrôlés et d’origine inconnue.
  • Ne jamais dépasser les doses prévues prescrites par un spécialiste.
  • Si vous optez pour des injections, faites en sortes que les doses soient inférieures à celles des pilules ou autres administrations orales.
  • Eviter les prises excessives pour ne pas tomber dans la dépendance et compromettre son état de santé.

Pilule amaigrissante, je passe le cap ou pas ?

Vous vous trouvez en surpoids et vous êtes convaincu que vous serez bien mieux sans vos kilos en trop. Ainsi, vous avez pris la décision de prendre une mesure radicale et plus rapide que le diet et la gym. Vous êtes certainement sur la bonne voie.

Pilule amaigrissante, agir pour son bien-être

La grossesse, la maladie, la surconsommation de sucre et de féculents… Il existe de nombreux facteurs de surpoids, tout comme il existe diverses manières de s’en débarrasser. Toutefois, lorsque vient le moment de supprimer kilos en trop, tout le monde n’y arrive pas rapidement en effectuant des exercices physiques, même intenses.

Par contre, l’effet des pilules amaigrissantes est le plus souvent visible dès le premier mois. Elles sont très populaires et font l’objet de nombreux témoignages positifs. Il est donc tout à fait normal de se laisser séduire par ce type d’alternative.

Avouer que l’on a eu recours aux pilules pour perdre du poids n’est plus honteux de nos jours. Les stars hollywoodiennes commencent à parler de leur expérience. Ainsi, en Europe, beaucoup de femmes, comme vous, se renseignent également sur les pilules amaigrissantes.

Bien choisir sa pilule pour une perte de poids efficace

Toutes les pilules ne se valent pas (voir ici les pilules au meilleur rapport qualité/prix). Ici, on ne vous conseille pas non plus de les essayer toutes. L’idéal serait d’en trouver la pilule qui serait la plus efficace sur vous et qui serait adaptée à vos moyens. Il conviendra déjà de bien vous connaître et de mettre le point sur votre objectif. Pour ce faire posez-vous quelques questions :

  • Souhaitez-vous continuer à faire du sport pendant la prise des pilules ?
  • Quelle est la cause de votre surpoids ?
  • Combien de kilos souhaitez-vous éliminer ?
  • Etc.

Ces questions vous permettront de savoir quel type de pilule vous conviendra le mieux : coupe-faim, brûleur de graisse, stimulant.

Le coupe-faim s’adresse notamment aux gourmands qui ont du mal à ne pas penser aux goûters. Il convient si vous n’arrivez pas à vous arrêter tant que vous avez de la place, si trois repas par jours vous semblent être une torture. Nombreuses pilules contiennent de coupe-faim. C’est par exemple le cas du Phen375. Le coupe-faim permet d’oublier ses envies de grignotage et de limiter sa ration. Le plus souvent, la pilule qui contient du yerba mate ou du chromium picolinate agit en tant que coupe-faim. Le stimulant contient de la caféine qui vous pousse à bouger, souvent aussi du thé vert. Il convient surtout à celui qui souhaite faire davantage d’efforts physiques pour perdre du poids. Une pilule qui brûle les graisses est idéale pour ceux qui souhaitent perdre du poids, mais qui ne peuvent pas ou ne veulent pas faire du sport. Le produit élimine le cholestérol et les acides gras pour ne laisser place qu’à la bonne graisse. La mauvaise graisse devient un déchet et se fait expulser naturellement par le corps avec les selles. On pourra identifier un bruleur de graisse grâce à la présence de psyllium, de cascara ou encore de senna.

La pilule la plus efficace contiendra donc tous ses actifs et agira tant en tant que coupe-faim, stimulant et bruleur de graisse, mais elle ne conviendra pas à tout le monde.

Hémorroides : quand faut-il consulter un médecin ?

Les hémorroïdes sont dues à une inflammation des veines situées au niveau de l’anus ou du rectum. On distingue deux types d’hémorroïdes, d’une part les hémorroïdes internes et d’autre part les hémorroïdes externes. En ce qui concerne les hémorroïdes externes, vous n’aurez aucun mal à les reconnaître. Pour ce qui est des hémorroïdes internes, cela risque d’être plus compliqué et il faudra très souvent se référer aux symptômes. Le principal étant une sensation de gêne ressentie à l’intérieur de l’anus. Ici, nous parlerons de l’automédication, de l’importance de l’hygiène de vie et également du moment où il est temps de consulter son médecin.

La constipation élément aggravant les crises hémorroïdaires

Les crises hémorroïdaires ont tendance à s’aggraver lors des périodes de constipation. À ce stade, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’aller consulter votre médecin, des solutions existent. Vous pouvez tout d’abord utiliser une crème au niveau de l’anus qui vous soulagera temporairement lors d’une crise. Certaines crèmes sont disponibles sans ordonnance en pharmacie.

Avoir une bonne hygiène intime est également important, il est conseillé d’éviter les produits chimiques trop agressifs. Vous pourrez également remplacer le papier toilette par des lingettes. Celle-ci vous permettront d’éviter une sur-inflammation liée au frottement de papiers trop abrasifs.

Enfin, les bains de siège au sel d’Epsom qu’on trouve dans les épiceries vous aideront à oublier votre problème de santé.

Quand les médicaments ne semblent pas fonctionner

Que ce soit pour le traitement des hémorroïdes internes ou externes, modifier ses habitudes de vie est important et peut permettre dans certains cas, une disparition complète des problèmes.

Au niveau de l’alimentation, il faudra progressivement mettre en place de nouvelles habitudes. Vous pourrez commencer par exemple par boire davantage d’eau. Petite astuce, n’hésitez pas à laisser dans votre maison des bouteilles d’eau un peu partout afin d’avoir le réflexe de boire régulièrement. Il vous faudra également intégrer plus de fibres et réduire considérablement certaines épices. Pour vous prendre réellement en main, nous vous recommandons de prendre note des aliments que vous ingérez afin de comprendre quels sont leurs effets sur votre corps. Petit à petit, vous devriez mettre en place assez facilement un régime totalement adapté qui vous évitera une douloureuse crise hémorroïdaire.

En cas de problèmes importants comme la présence d’un prolapsus (une sortie des hémorroïdes en dehors de l’anus qui peut être indolore), il faudra consulter votre médecin traitant qui vous prescrira des traitements plus efficaces. Il pourra également vous orienter vers des spécialistes qui, dans certains cas, propose une opération à leurs patients.

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan