Ophtalmologue et Opticien : savez-vous distinguer ces deux professionnels de la vision ?

De nombreux professionnels travaillent dans le domaine de la vision. Il n’est pas toujours évident de savoir vers lequel d’entre eux se diriger quand on a des problèmes de vue. Zoom sur les missions bien définies des ophtalmologues et opticiens qui sont tous les deux spécialistes de la santé oculaire !

L’ophtalmologue, pour traiter les pathologies de l’œil

L’ophtalmologue ou ophtalmologiste est un médecin spécialiste des yeux. Vous voyez mal ? Vous avez les yeux irrités ? Quel que soit votre problème de vision, c’est vers l’ophtalmologue que vous devez vous tourner en premier lieu. Ce professionnel fera un diagnostic de vos yeux en prescrivant divers examens. En fonction des résultats des examens, il prendra ensuite les dispositions pour mettre en place les solutions et les soins nécessaires. Il peut vous orienter vers d’autres spécialistes comme l’opticien. L’ophtalmologiste est un médecin spécialiste. Après le baccalauréat, il devra suivre un cursus de médecine. Après six années de formation, il effectue encore trois années de formation rémunérée. Il terminera sa formation par une thèse pour l’obtention du titre d’ophtalmologue. À noter que seuls les meilleurs aux Épreuves Classantes Nationales (ECN) peuvent poursuivre leurs études en ophtalmologie.

L’opticien, pour le port ou le renouvellement des lunettes/lentilles de contact

L’opticien lit l’ordonnance prescrite par un ophtalmologiste et vous fournit les lunettes adaptées à vos yeux. Vous l’avez compris, avant d’aller chez l’opticien, il faut donc d’abord se rendre chez un ophtalmologiste. L’opticien vous guide et vous conseille sur le type de lunettes ou de lentilles adaptées à vos besoins visuels. La plupart des opticiens disposent d’un site Internet réalisé par une agence web à l’instar de Webgazelle. Ils y exposent leur savoir-faire, leurs offres de service, ainsi que les différents modèles de monture et autres produits (accessoires, produits d’entretien, lunettes de soleil, etc.) qu’ils commercialisent. L’opticien est aussi un visagiste. Il vous apporte la solution esthétique qui sied le mieux à la forme de votre visage. N’oubliez pas que vous vivez en permanence avec vos lunettes. Il est donc plus que fondamental de choisir une monture qui vous convient parfaitement, vous met en valeur et qui est confortable. Un opticien est un peu comme un technico-commercial. On peut exercer le métier après l’obtention d’un BTS Opticien Lunetier ou une licence en optique lunetterie.

Les effets des stéroïdes sur le corps d’un sportif

Amplificateur de muscles et bruleur de graisse, le stéroïde possède tous les atouts pour attirer de plus en plus de sportifs déterminés à obtenir des résultats immédiats. Néanmoins, cette substance doit être consommée avec beaucoup de précaution avec un suivi ponctuel du médecin traitant.

Pour savoir plus sur le sujet de la prise du muscle, consultez le site corpsparfait.org.

Les côtés négatifs et positifs des stéroïdes

Si la testostérone est créée par le corps de manière naturelle, les stéroïdes qui y sont associés ne le sont pas. Pour cette raison, il faut prendre conscience des bienfaits et des points négatifs de cette substance avant de s’engager dans une cure.

Les côtés positifs des stéroïdes :

  • Augmentation de la synthèse des protéines musculaires pour développer les muscles et obtenir un ventre plat
  • Stimulation de l’appétit sexuel
  • Production importante de la moelle osseuse
  • Production de plus de globules rouges
  • Augmentation de l’appétit
  • Amplification de la taille des muscles et de la force musculaire
  • Un bruleur de graisse puissant

Les côtés négatifs des stéroïdes :

  • Augmentation de la pression artérielle responsable de certaines AVC
  • Augmentation du taux de mauvais cholestérol dans le sang
  • Légions au niveau du foie
  • Des troubles psychiatriques dus à l’augmentation du taux de testostérone : dépression, agressivité voire des tendances suicidaires.

Précautions à prendre avec les stéroïdes

Il va sans dire que la prise de stéroïdes n’est pas sans risques pour la santé surtout si le sujet ignore les précautions nécessaires à prendre :

  • Ne jamais acheter de stéroïdes au marché noir pour éviter de tomber sur produits non contrôlés et d’origine inconnue.
  • Ne jamais dépasser les doses prévues prescrites par un spécialiste.
  • Si vous optez pour des injections, faites en sortes que les doses soient inférieures à celles des pilules ou autres administrations orales.
  • Eviter les prises excessives pour ne pas tomber dans la dépendance et compromettre son état de santé.

Hémorroides : quand faut-il consulter un médecin ?

Les hémorroïdes sont dues à une inflammation des veines situées au niveau de l’anus ou du rectum. On distingue deux types d’hémorroïdes, d’une part les hémorroïdes internes et d’autre part les hémorroïdes externes. En ce qui concerne les hémorroïdes externes, vous n’aurez aucun mal à les reconnaître. Pour ce qui est des hémorroïdes internes, cela risque d’être plus compliqué et il faudra très souvent se référer aux symptômes. Le principal étant une sensation de gêne ressentie à l’intérieur de l’anus. Ici, nous parlerons de l’automédication, de l’importance de l’hygiène de vie et également du moment où il est temps de consulter son médecin.

La constipation élément aggravant les crises hémorroïdaires

Les crises hémorroïdaires ont tendance à s’aggraver lors des périodes de constipation. À ce stade, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’aller consulter votre médecin, des solutions existent. Vous pouvez tout d’abord utiliser une crème au niveau de l’anus qui vous soulagera temporairement lors d’une crise. Certaines crèmes sont disponibles sans ordonnance en pharmacie.

Avoir une bonne hygiène intime est également important, il est conseillé d’éviter les produits chimiques trop agressifs. Vous pourrez également remplacer le papier toilette par des lingettes. Celle-ci vous permettront d’éviter une sur-inflammation liée au frottement de papiers trop abrasifs.

Enfin, les bains de siège au sel d’Epsom qu’on trouve dans les épiceries vous aideront à oublier votre problème de santé.

Quand les médicaments ne semblent pas fonctionner

Que ce soit pour le traitement des hémorroïdes internes ou externes, modifier ses habitudes de vie est important et peut permettre dans certains cas, une disparition complète des problèmes.

Au niveau de l’alimentation, il faudra progressivement mettre en place de nouvelles habitudes. Vous pourrez commencer par exemple par boire davantage d’eau. Petite astuce, n’hésitez pas à laisser dans votre maison des bouteilles d’eau un peu partout afin d’avoir le réflexe de boire régulièrement. Il vous faudra également intégrer plus de fibres et réduire considérablement certaines épices. Pour vous prendre réellement en main, nous vous recommandons de prendre note des aliments que vous ingérez afin de comprendre quels sont leurs effets sur votre corps. Petit à petit, vous devriez mettre en place assez facilement un régime totalement adapté qui vous évitera une douloureuse crise hémorroïdaire.

En cas de problèmes importants comme la présence d’un prolapsus (une sortie des hémorroïdes en dehors de l’anus qui peut être indolore), il faudra consulter votre médecin traitant qui vous prescrira des traitements plus efficaces. Il pourra également vous orienter vers des spécialistes qui, dans certains cas, propose une opération à leurs patients.

Zoom sur l’ayuverda, une médecine traditionnelle à découvrir en Inde

Médecine traditionnelle originaire de l’Inde, l’ayurveda est une pratique qui vous aidera certainement à mieux vous sentir. Alors n’hésitez pas à la découvrir lors d’un séjour dans ce pays.

La consultation

Selon la médecine ayurvédique, la maladie résulte d’un déséquilibre des doshas, 3 énergies circulant dans le corps. Ainsi, pour détecter la source des problèmes liés à votre santé, le vaidya (médecin pratiquant l’ayuverda) doit déterminera s’il y a un manque ou un excès de l’une de ces humeurs. Pour ce faire, il effectuera quelques examens. Si vous vous rendez chez ce praticien, lors de vos séjours Inde, celui-ci prendra certainement votre pouls. Il n’utilisera pas les outils classiques comme le tensiomètre, mais se servira plutôt de ses doigts. Durant l’auscultation, il palpera votre poignet pour sonder votre artère radiale. En effet, ce vaisseau sanguin peut lui fournir de précieuses informations concernant l’état de vos doshas. Une fois ce diagnostic terminé, ce médecin vous posera des questions sur votre alimentation, vos habitudes ainsi que vos antécédents familiaux. Vos réponses lui permettront de vous prescrire un traitement personnalisé.

La détoxification

Quand le vaidya aura cerné vos problèmes de santé, il vous prescrira, en premier lieu, une cure de détoxification. Ainsi, vous vous débarrasserez de toutes les toxines qui résident dans votre corps. Cette procédure de purification peut s’étendre sur quelques jours ou sur plusieurs semaines selon vos besoins. Généralement, elle se déroule dans un centre de soins ayurvédiques. Donc, vous passerez sûrement une partie de vos séjours Inde dans des instituts qui vous prodigueront des soins aussi bien pour le corps que pour l’esprit. La première étape de la détoxification consiste en l’ingestion du ghee. Il s’agit d’un beurre pauvre en graisse qui permettra aux toxines de se détacher de vos cellules. Allié à divers aliments, il vous permettra de nettoyer votre intestin grêle, votre colon, vos reins, votre estomac, votre foie et votre rate. Après quelques jours, on commencera à vous prodiguer des massages pour faire remonter les toxines ancrées en profondeur. Pour terminer, vous allez subir des séances de sudation afin de bannir les impuretés de votre organisme.

Le traitement

Le traitement ayurvédique ne se résume pas seulement à la détoxification de votre organisme. Il vise également à améliorer votre système et à renforcer votre corps. Ainsi durant vos séjours Inde, le vaidya vous prescrira des Rasayanas. Il s’agit de mélange de plantes et de minéraux minutieusement sélectionnés pour vous aider à maintenir votre bonne santé après la cure de purification. En outre, ce médecin vous prodiguera de nombreux conseils afin d’améliorer votre qualité de vie. Cela inclut votre diététique et vos habitudes. Pour terminer, sachez que vous aurez besoin de faire du sport pour rester en bonne santé. C’est pour cette raison que le vaidya vous demandera de faire des exercices physiques tels que le yoga. Pour information, il existe divers types de yoga. Il vous suffit de choisir lequel vous correspond le mieux. Le hatha yoga, par exemple, est la forme de yoga la plus traditionnelle.

En savoir plus sur le Garcinia Cambogia

Depuis la fin des années 1990, le Garcinia Cambogia a été inclus dans divers produits de perte de poids, mais a explosé en popularité en 2012 lorsque le Dr Julie Chen a parlé de lui dans l’émission Dr Oz TV.

Le acide hydroxycitrique : L’ingrédient actif essentiel

Malheureusement, il y a une avalanche d’informations erronées sur Garcinia Cambogia sur le web. Pour plus d’infos, voir mon-garcinia-cambogia.fr.

Toujours chercher le HCA ! Le HCA, ou acide hydroxycitrique, est l’ingrédient actif. Vous devez vous assurer que votre complément contient au moins 60 % de HCA. Vérifiez également qu’ils n’utilisent pas beaucoup d’ingrédients ajoutés – surtout s’ils sont difficiles à lire, presque impossibles à prononcer.

Nous avons examiné toutes les grandes marques vendues sur Amazon. Il y en a plusieurs de qualité, et des douzaines inefficaces. La meilleure qualité que nous avons trouvée et qui est disponible à un bon prix est le Garcinia Cambogia de NewLifeBotanical.

Les compagnies pharmaceutiques détestent le Garcinia Cambogia

Selon cet article paru dans le Washington Post, il en coûte entre 800 millions et 2,6 milliards de dollars pour mettre sur le marché un nouveau médicament.

Une fois qu’ils commencent les essais cliniques, la société pharmaceutique n’a que 20 ans de protection par brevet pour récupérer ce coût, de sorte qu’elle doive facturer des prix exorbitants pour le récupérer et payer à leurs actionnaires un bon rendement sur leur investissement.

Bien sûr, ils ne veulent pas que les clients potentiels pensent qu’un produit naturel qui coûte une infime fraction de ce qu’ils facturent peut être efficace. C’est pourquoi les laboratoires pharmaceutiques financent souvent des études de recherche. Quelques millions de dollars pour financer une étude sur un concurrent, ce n’est rien comparé aux milliards de dollars que coûte le développement d’un médicament.

Le Garcinia Cambogia peut aider à réduire la faim

Des études menées chez le rat ont montré que les rats ayant reçu du Garcinia Cambogia ont tendance à manger moins que ceux du groupe témoin. On ne sait pas exactement comment cela fonctionne, mais ces études semblent indiquer qu’il augmente les taux de sérotonine dans le cerveau.

De même, certaines études cliniques avec des humains ont montré qu’il a tendance à favoriser le sentiment de satiété, de sorte que vous mangez moins. La sérotonine est l’hormone du bien-être qui favorise les sentiments de satisfaction et est bien connue pour être un coupe-faim.

Ces études contrastent avec d’autres qui n’ont trouvé aucun avantage à supprimer le sentiment d’appétit par rapport à ceux qui ont reçu le placebo.

Conclusion : Certaines études ont montré que le garcinia cambogia augmente la sérotonine pour supprimer l’appétit, mais d’autres études n’ont pas réussi à reproduire cet effet.

Il Peut bloquer la production de graisse et réduire la graisse du ventre

L’effet de HCA sur les acides gras dans la circulation sanguine est le facteur le plus important dans sa capacité à favoriser la perte de poids. Des études chez l’homme et les animaux ont montré que le HCA aide à abaisser les niveaux de triglycérides dans le sang, réduisant ainsi le stress oxydatif dans tout le corps. Il est encore plus attrayant comme aide à la perte de poids car il aide à réduire le ventre.

Une autre étude a donné aux individus modérément obèses 2 800 mg de garcinia cambogia par jour pendant huit semaines.
Après avoir terminé, les participants avaient des marqueurs de maladies métaboliques beaucoup moins élevés :

  • 3% de Taux de cholestérol total
  • 2,3 % de DE LDL (« mauvais » cholestérol)
  • 0,7 % Taux de cholestérol HDL plus élevé (le « bon » cholestérol)
  • 8,6 % de Triglycérides sanguins

Ceci est dû à l’inhibition de l’enzyme citrate lyase, qui signale la production de graisse dans l’organisme.

En inhibant la citrate lyase, on pense que le garcinia cambogia ralentit ou bloque la production de graisse dans le corps. Cela peut réduire les graisses sanguines et diminuer le risque de prise de poids, deux principaux facteurs de risque de maladie.

Conclusion : Garcinia cambogia bloque la production de nouvelles graisses dans le corps, et a pu réduire les niveaux de cholestérol et de triglycérides sanguins chez les personnes en surpoids.

Des astuces pratiques pour lutter contre le stress

Un stress qui s’installe en permanence conduit à la fatigue, tant mentale que physique. Maux de tête, d’estomac, ulcère gastrique, tensions, problèmes cardiaques, gain de poids important, les conséquences causées par l’anxiété et certaines formes de dépression sont nombreuses. Pour éviter le stress de nuire à notre santé, il est donc nécessaire de faire une pause et d’essayer de modifier une grande partie de ses habitudes.

Enlever les chaussures

Le travail, les tâches ménagères, les enfants… tant de choses font que le stress s’accumule au fil des jours et constitue un véritable cercle vicieux difficile à échapper. À cela s’ajoutent les problèmes et les préoccupations qui occupent notre esprit et qui ne nous permettent pas de profiter des petits instants. Pour affronter les obstacles de la vie courante sereinement, il faut commencer par réaliser de petits changements. Vous pourrez, en arrivant à la maison, vous déchausser. Contrairement aux idées reçues, marcher pieds nus permet de stimuler un nombre important de fonctions vitales. Cela favorise, entre autres, la circulation du sang et améliore ainsi l’état des veines. Vous renforcerez également votre système nerveux, et par conséquent, diminuerez votre stress. Pour plus d’efficacité, vous pourrez vous marcher sur le sable ou sur l’herbe.

N’oubliez pas, une fois à la maison, il est capital de ne plus penser à votre responsabilité professionnelle. Ces deux espaces doivent être bien distingués dans la mesure du possible. Cela vous permettra de garder votre tranquillité et d’éviter de nouvelles circonstances stressantes.

Faire une pause, c’est primordial !

Mis à part marcher, il faut aussi savoir s’arrêter. Pour vous déstresser, vous devez, au moins une fois par jour, faire une pause. Peu importe l’endroit où vous vous trouvez, vous pouvez essayer de respirer doucement et suivre le mouvement inspiration/expiration. Cela ne vous prendra que 10 minutes au maximum, mais vous permettra de renouveler votre énergie. Sinon, il est également déstressant d’observer avec attention ce qui se passe autour de vous et écouter attentivement aux sons sans faire des jugements afin de porter un nouveau regard à votre environnement. Si malgré tout, une préoccupation tourmente votre esprit, essayez de penser à des activités personnelles que vous aimeriez dans le futur. Sachez que le stress peut nous faire perdre de vue ce qui est réellement important à nos yeux.

Savoir se relaxer est primordial pour votre bien-être. Souriez et sachez apprécier tout ce que vous possédez en représentant mentalement des choses agréables et en adoptant des attitudes positives. Vous verrez que c’est plus facile à faire que vous ne le croyez.

Déstresser aide à maigrir

Le stress entraîne la plupart du temps des déséquilibres alimentaires et conduit à une prise de poids souvent anormale. Vous voulez maigrir ? Adoptez des techniques antistress pour compléter votre astuce minceur. Vous pourrez commencer votre régime par solliciter la participation de votre entourage. Rendez-vous service quand on a besoin de vous. En revanche, évitez au maximum de vous confronter à des personnes stressantes et la pression dans votre foyer. Par ailleurs, songez à améliorer votre hygiène de vie en essayant, par exemple, de dormir plus et de bouger plus. Il est également recommandé d’adopter des habitudes alimentaires saines et légères. En outre, les pensées négatives sont à bannir et maîtrisez vos jugements personnels en tenant compte de ce que vous avez déjà accompli.

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan