Comment fonctionne le traitement de l’air dans une salle blanche ?

salle blanche matériel 1

Les salles blanches sont des environnements conçus pour limiter les contaminations et donc l’entrée de certains organismes extérieurs. Cela étant, une salle blanche se doit d’être ventilée correctement sans que cela ne nuise à sa fonction première. Ainsi, le traitement de l’air d’une salle blanche nécessite des équipements et installations bien spécifiques pour que cela soit fait dans les normes.

Qu’est-ce qu’une salle blanche ?

salle blanche matériel 2

La salle blanche peut également être appelée « salle propre ». Il s’agit d’une pièce ou d’un ensemble de pièces. Il s’agit d’un lieu au sein duquel les contaminations (poussières, micro-organismes, micro-particules…) sont rigoureusement contrôlées afin de ne pas affecter l’activité qui y sera pratiquée. Une maîtrise de la propreté, de la température, de l’humidité et de bien d’autres facteurs de la salle est donc nécessaire pour profiter d’un environnement neutre. Ce type de salle peut obtenir différentes classifications ISO en fonction du niveau maximal de particules par m3 autorisé. La salle blanche est bien souvent utilisée dans le secteur de la recherche et de la science, de la médecine, mais également dans le secteur industriel comme celui de l’agro-alimentaire, de l’électronique ou encore de l’automobile (plus d’informations sur les différents secteurs industriels sur le blog Entreprise et Compagnie).

Les normes d’hygiène en vigueur pour l’utilisation d’un tel espace sont très strictes et doivent être scrupuleusement respectées pour ne pas affecter cet environnement si fragile (plus d’informations sur le sujet ici). Ainsi, de nombreuses précautions sont prises et cela passe notamment par un système de filtration de l’air qui sera adéquat.

Comment est traité l’air dans une salle blanche ?

salle blanche matériel 3

Le traitement de l’air en salle blanche est un processus délicat et essentiel. Pour lutter contre la présence de microbes et de bactéries, l’air doit être régulièrement renouvelé dans la salle blanche. Cela étant, il n’est pas question d’ouvrir une fenêtre dans ce type d’espace (ce n’est d’ailleurs bien souvent pas techniquement possible). Ainsi, un système de traitement de l’air spécifique doit être mis en place.

Les salles blanches disposent donc de ce que l’on appelle un CTA soit une Centrale de Traitement de l’Air. Cet équipement va donc permettre d’extraire l’air présent dans la pièce, de le renouveler et de le traiter. Le temps de traitement se fera à l’aide d’un système de filtration qui va permettre d’éliminer les agents contaminants. Selon le besoin, la Centrale de Traitement de l’Air permettra également d’humidifier ou de déshumidifier l’air, mais aussi de maîtriser la température ou encore le niveau de filtration nécessaire. Le niveau de filtration sera établi de façon à filtrer les plus grosses molécules d’abord et les plus fines ensuite. De ce fait, plus la propreté de l’air sera nécessaire plus on trouvera un nombre de filtres conséquent dans une CTA. Il existe ainsi des filtres que l’on dénomme de catégorie G qui permettront de filtrer les particules les plus grosses. Il existe également des filtres de catégorie F qui permettront de filtrer des particules allant jusqu’à 0,001 micromètre. Les filtres de catégories H permettent de retenir les molécules les plus fines c’est pourquoi on les appelle « les filtres absolus ». Il existe enfin des filtres au charbon pour affiner encore plus le processus. Enfin, un ventilateur sera présent afin de propulser l’air renouvelé et traité au sein de la pièce.

La Centrale de Traitement de l’Air est donc un dispositif indispensable pour que la salle blanche puisse conserver toutes ces propriétés et permettre de profiter d’un espace non contaminé. Ainsi, il sera possible d’y effectuer les tâches dédiées de façon optimale.

Les bienfaits de la crème d’argent colloïdal 200 ppm

Il est un fait que nous avons de plus en plus tendance à avoir recours à des remèdes dits “de grands mères” et de soigner des petites blessures ou faire face à de petits maux grâce à des produits naturels. Il s’agit souvent de produits à base de plantes ou des composantes naturelles, comme le soufre, les sels ou l’origan. Mais il est un élément, connu depuis l’Antiquité, et qui, utilisé en spray ou en crème, se révèle être bénéfique et permet la guérison de nombreux maux très différents. Il s’agit de l’argent qui par ses vertus antibiotiques, antiseptiques et anti-infectieux apportent des solutions naturelles à des brûlures, des infections de la peau, mais également dans le cadre d’infections bactériennes.

L’histoire de l’argent colloïdal

L’histoire indique que depuis 4000 av. JC, les riches avaient pour habitude de conserver leurs aliments et les liquides dans des récipients en argent compte-tenu de leurs propriétés de conservation. Il en était de même pour les assiettes et couverts en argent qui permettaient de maintenir plus propres les mets. De même, en Chine, les empereurs mangeaient avec des baguettes en argent. Au Moyen-âge, ceux qui le pouvaient, nourrissaient leurs enfants avec une cuillère en argent. Au XIXème siècle, en Amérique, il était fréquent que les “sucettes” pour bébé soient en argent et les colons déposaient de l’argent dans le lait pour empêcher la fermentation. Il a été rapporté que durant la première guerre mondiale, on appliquait des pansements sous forme de feuilles d’argent pour lutter contre les infections. Jusque dans les années 30, l’argent était le seul antibiotique pour soigner des plaies ou lutter contre des infections.

Le nouvel élan de l’argent colloïdal

Après avoir été controversé et remplacé par la pénicilline, par exemple, dans les années 40, l’argent colloïdal a refait surface dans les années 70. Il est depuis largement plébiscité et la société Pharmaphyt, par exemple, le commercialise sous plusieurs formes comme des sprays ou crèmes d’argent colloïdal 200 ppm. Il est préconisé pour l’hygiène de la peau ou des yeux, mais également pour traiter des affections comme les maux de gorge et lutte efficacement contre différentes infections.

Pour en savoir plus sur l’argent colloïdal et les produits existants, cliquez sur le lien suivant : http://pharmaphyt.com/argent-colloidal/

Boire du jus frais : quels bienfaits pour la santé ?

jus alimentation vivante alimentation crue

Avec le mode de nutrition de la grande majorité, l’espérance de vie ne cesse de diminuer. De plus, les facteurs de décès ou de maladie liés à l’alimentation augmentent de manière exponentielle. La naturopathie propose des solutions naturelles, permettant à ses adeptes de rester en bonne santé, et par conséquent, vivre plus longtemps. La consommation de jus de fruits et de légumes frais en fait partie. Découvrez pourquoi.

Tirer le maximum des fruits et des légumes

Boire du jus frais permet d’abord de consommer plus d’aliments crûs et donc de réduire la consommation d’aliments transformés et cuits. D’ailleurs, il est conseillé de le faire au plus vite et remplacer tous les aliments nocifs par du jus frais. Les antioxydants et les nutriments apportés par les jus de fruits et légumes frais aident à améliorer la qualité de nutrition.

Choisir des fruits et des légumes bien frais et sains est primordial dans ce concept. Néanmoins, dans le but de conserver les éléments dont la santé a besoin, il faut également le bon matériel. Il s’agit d’un extracteur de jus (retrouvez des explications sur le fonctionnement de cet appareil sur ce site : http://extracteursdejus.net) qui doit remplacer la centrifugeuse habituelle. Vu sa faible vitesse de rotation, elle conserve mieux les nutriments, contrairement à la centrifugeuse qui altère certains enzymes et vitamines.

Actions rééquilibrage !

La consommation de cinq fruits et légumes au quotidien est conseillée pour ceux qui veulent rester en bonne santé. Malheureusement, il est possible de ne pas pouvoir la réaliser. Boire un jus de cinq fruits et légumes par jour permet d’y remédier en un temps record. Cela va vous aider à compenser le manque et rééquilibrer la qualité de votre alimentation.

Toujours en matière de rééquilibrage, il est important de savoir que le potentiel d’hydrogène de votre corps en a besoin. Les aliments transformés augmentent l’acidité de l’organisme, cela conduit à un état d’acidose, qui détériore les cellules. Le jus frais est un alcalinisant qui va réorganiser le pH jusqu’à atteindre l’équilibre acido-basique normale située entre 7,42 et 7,38. <

Pour éviter les problèmes de digestion

Peut-être semble-t-il plus normal de manger les fruits et les légumes au lieu de les transformer en liquide. Théoriquement, c’est la meilleure manière de consommer un fruit ou un légume du fait que les fibres soient conservées. Les fibres aident à améliorer la digestion et le transit intestinal, car c’est leur rôle principal. Alors pourquoi le jus ?

La digestion est un processus qui fait consommer de l’énergie. De temps en temps, il faut veiller à donner à son corps l’opportunité de se reposer, c’est la raison pour laquelle certaines personnes observent des jeûnes intermittents. En jus, le fruit ou le légume est plus rapidement assimilé par le sang grâce à une digestion écourtée. Si vous n’êtes pas adepte du jeûne, le jus frais est votre meilleure option.

Consommer du jus frais pour éviter de tomber malade

Pour les raisons énoncées plus tôt, la consommation de jus frais permet de se prémunir contre les maladies, car une bonne alimentation donne forcément lieu à une meilleure immunité. Ce procédé permet d’éviter le diabète ou l’ostéoporose du fait de la régulation du pH. De plus, les antioxydants sont efficaces pour la perte de poids et contre le vieillissement cellulaire.

Par ailleurs, les risques de développer des maladies comme le cancer ou les pathologies cardiovasculaires peuvent facilement être évités. Toutes les actions du jus frais sur la santé permettent de protéger les cellules et chaque système du corps, de manière à prévenir les maladies et rallonger l’espérance de vie d’une personne.

Douche pour pmr

Les personnes âgées ou à mobilité réduite rencontrent souvent des difficultés dans les gestes les plus simples de la vie courante comme effectuer leur toilette en raison des installations qui peuvent être difficiles d’accès ou dangereuses d’utilisation. Toutefois, il est important de savoir que des solutions existent qui permettent que ces personnes conservent leur autonomie et surtout un maintien à leur domicile. Pour ces personnes âgées, il est souvent traumatisant de devoir envisager un changement d’habitation ou de devoir aller habiter dans une résidence spécialisée.

L’équipement approprié des salles de bains est souvent facile à réaliser et une société comme Sva propose des solutions de baignoires avec portes ou des douches aménagées et équipées pour une utilisation en toute sécurité.

L’équipement de la salle de bain pour les personnes à mobilité réduite

La société Sva propose des baignoires à portes afin de faciliter le bain et les mouvements. Elles peuvent être motorisées ou non et il existe de nombreux modèles de tailles différentes afin de s’adapter à n’importe quelle salle de bains. L’étanchéité des portes est garantie à vie, signe que ces produits sont d’excellente qualité et conçus avec une technique et des matériaux performants.

Cette société propose également des douches pmr, dédiées aux seniors qui leur permettent de se laver en toute sécurité. En amont, les techniciens viendront effectuer un état des lieux et un diagnostic gratuit au domicile du client et grâce à leurs conseils permettront de trouver la solution la plus adaptée au problème et à la configuration des lieux.

Le bien-être

La société Sva propose par ailleurs une gamme de produits de bien-être pour aider dans la vie quotidienne ou offrir des instants de relaxation. Ainsi, les clients pourront y choisir un fauteuil de relaxation parmi de nombreux modèles qui s’intégreront parfaitement au domicile.

Cette société propose également des éléments d’hydrothérapie dont les bienfaits sur la santé ne sont plus à prouver. Ces éléments de balnéo permettent de prendre des bains à haute température offrant ainsi au corps relaxation et bien-être. Ce principe de balnéo offre par ailleurs une meilleure circulation du sang.

Pour plus d’informations, c’est par ici : https://www.sva-france.fr/douches/

Le matelas pour régler les problèmes de sommeil durant la grossesse

Au cours de leur période de grossesse, le sommeil de la femme subi souvent de perturbation. Les causes en sont nombreuses comme les douleurs lombaires, les mictions fréquentes, les crampes, les impatiences dans les jambes… De plus, les nuits de la femme enceinte peuvent aussi être troublées par d’autres facteurs. Ces derniers concernent le manque d’activité physique, l’anxiété ou certaines pathologies liées à la grossesse telles que l’hypertension artérielle. En outre, les perturbations du sommeil engendrent de graves conséquences tant sur l’état émotif que physique de la femme enceinte.

Les diverses difficultés rencontrées par les femmes enceintes durant leurs grossesses

Outre les bouleversements vécus durant leurs grossesses, ces femmes peuvent rencontrer des problèmes de sommeil. Au cours du premier trimestre de gestation, la personne enceinte a tendance à l’hypersomnie. Cela est dû au fait de la sécrétion d’une hormone appelée progestérone. Néanmoins, certaines femmes enceintes ont du mal à dormir à cause des anxiétés des premiers mois de grossesse. Ensuite, pendant le deuxième trimestre, la qualité du sommeil s’améliore grâce au regain d’énergie. Toutefois, la femme ressent quelques tiraillements ou douleurs ligamentaires qui peuvent troubler sa sieste. Par ailleurs, c’est lors du troisième trimestre de grossesse que la personne enceinte a une énorme difficulté à se coucher. Elle endure notamment des insomnies, des crampes, des sensations d’inconforts, des envies d’uriner fréquentes, du bébé qui bouge, etc.

Les caractéristiques d’un matelas pour être idéal à une femme enceinte

Un meilleur matelas constitue l’une des solutions pour résoudre le problème de sommeil de la femme enceinte. Pour cela, le couchage doit avoir quelques caractéristiques. Il faut notamment qu’il possède un bon garnissage. Ainsi, on évitera la présence de points de couture ou de pression qui pourraient troubler la circulation sanguine. De plus, on recommande aussi pour le matelas un remplissage naturel afin d’empêcher l’arrivée des réactions allergiques. Par ailleurs, durant le deuxième trimestre de la grossesse, le poids de la femme augmente petit à petit. Un soutien efficace de la musculature dorsale devient alors plus indispensable. De ce fait, le couchage sera plus ferme pour supporter convenablement la colonne vertébrale sans fléchir. Il doit également être bien aéré comme les marques de matelas en mousse, à ressorts ou en latex. Bref, tant que les matériaux possèdent une excellente densité, ils sont considérés comme parfaits pour les femmes enceintes.

D’autres solutions et précautions à appliquer pour résoudre le problème de sommeil

Il est possible d’adopter d’autres solutions pour améliorer les nuits de la femme enceinte. Cette dernière peut par exemple opter pour une literie correcte avec des matelas simples (140×190 cm) ou doubles (160×200 cm). Ces dimensions conviennent, qu’importe qu’elle y dorme seule ou avec son conjoint. De plus, il est faisable pour la femme enceinte de prendre des précautions selon son style durant le sommeil. Par exemple, elle pourrait effectuer de gros mouvements pendant les nuits. Ainsi, afin de ne pas déranger son partenaire, elle a la possibilité d’adopter un sommier séparé avec deux matelas simples.

En outre, il existe un modèle de couchage qui permet à la femme enceinte de dormir sur son ventre. Il s’agit d’un matelas à air muni d’un orifice destiné à épargner la bosse. Par ailleurs, la future maman peut aussi, pour mieux coucher, de respecter l’heure habituelle de sommeil. On la conseille de manger plus tôt le soir et de le terminer avec une douche tiède pour se détendre totalement. Pendant le sommeil, elle peut caler des oreillers entre ses jambes ou son ventre pour se soulager de son poids. De plus, la femme enceinte pourra pratiquer de la sophrologie ou de yoga avant de dormir pour mieux se relaxer.

Comment choisir une bonne mutuelle santé ?

Bien que sa souscription soit facultative, difficile de faire l’impasse sur une mutuelle santé. Cette complémentaire assurant le remboursement des dépenses en santé non prises en charge par la Sécurité Sociale joue un rôle crucial sur notre santé et celle de nos finances. Pour autant, il n’est pas aisé de choisir son assurance. Coût des cotisations, délais de remboursement, garanties offertes… plusieurs critères sont à prendre en compte avant de dénicher un contrat de qualité.

Contextualisation

Rares sont les personnes qui décident de se passer d’une mutuelle santé de nos jours, y compris les seniors qui ont une mutuelle spécifique. Cette couverture est incontournable pour pouvoir se faire rembourser des soins de santé qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Car l’organisme ne s’occupe que d’une partie des dépenses en santé. En cas d’hospitalisation par exemple, seuls 80% des frais sont pris en charge par le régime obligatoire, les 20% étant donc à la charge du malade. De toute façon, ce n’est plus un secret. La qualité des remboursements par l’Assurance maladie s’est dégradée ces dernières années. À cause du déficit structurel qu’elle a subi, de nombreuses mesures d’économie ont été réalisées : baisse du taux de remboursement de certains médicaments, mise en place de parcours de soins coordonnés, franchises, participations forfaitaires, etc. La mutuelle va ainsi permettre aux ménages d’éviter de payer de leurs poches certaines dépenses comme celles liées aux soins dentaires ou optiques. Très important : elle ne s’adresse pas à tous, seulement aux personnes qui ne profitent pas de contrat collectif. C’est notamment le cas des chômeurs longue durée, des jeunes à la recherche d’un travail, des indépendants, des auto-entrepreneurs, des retraités ou des personnes employées par un particulier.

Critères pour choisir sa mutuelle santé

Même si elle joue un rôle essentiel, la mutuelle santé ne se choisit pas n’importe comment préviennent les sites comme Le Mag de l’Assurance. Plusieurs critères sont à prendre en compte avant de signer. Ainsi, un contrat se définit en fonction du profil de l’assuré (profession, âge, situation familiale…) ainsi des prises en charge dont il a besoin. Il doit faire le point sur ses antécédents médicaux, ses éventuels problèmes de santé du moment et son historique familial.

Les niveaux de garanties constituent également un critère important. En principe, les contrats incluent déjà des postes de santé de base comme les soins dentaires, soins d’hospitalisation ou les soins d’optique. Mais il est possible de personnaliser en ajoutant par exemple les soins d’orthodontie pour adultes ou les médecines douces.

Le taux de remboursement est un autre point crucial. Normalement, la base de tous les contrats assure un remboursement de 100% équivalent au ticket modérateur. Les dépassements d’honoraires ou les frais supplétifs sont payés par l’assuré. Ce dernier peut jouir d’un meilleur remboursement s’il opte pour des taux de 200 voire 300%.

Attention, il est important de ne pas négliger les exclusions de garanties. Tous les soins ne sont pas obligatoirement pris en charge. Une lecture attentive du contrat permettra d’éviter les mauvaises surprises à ce niveau. Idem pour les délais de carence correspondant à la période où la couverture n’est pas applicable.

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan