Régime hyperprotéiné : une alternative pour une perte de poids rapide

Avoir une belle silhouette est un objectif que nombreuses personnes souhaitent atteindre. Pour y parvenir, plusieurs solutions sont envisageables. Parmi ces dernières, il y a le régime hyperprotéiné, une option de plus en plus prisée en ce moment. Tour d’horizon sur cette diète.

Comment fonctionne le régime hyperprotéiné ?

Créé dans le courant des années 60, le régime hyperprotéiné a été utilisé à l’époque dans les hôpitaux américains. Il a été proposé aux personnes devant maigrir rapidement pour une opération chirurgicale ou à celles qui souffrent d’obésité. Tout comme le laisse sous-entendre son nom, ce type de régime s’appuie sur une alimentation riche en protéines. L’idée est de limiter les apports en lipides et en glucides afin d’optimiser la perte de poids. Avec la richesse en protéines de haute valeur biologique de ce régime, il paraît facile de cibler la masse grasse sans affecter les muscles. Selon le régime choisi, cette méthode offre des résultats plus ou moins rapides. D’une façon générale, elle permet de perdre en moyenne 2 à 3 kg par semaine. Pour obtenir ce genre d’alimentation, les intéressés peuvent commander sur une boutique en ligne à l’exemple de : protifast.com.

Avec un tel régime minceur, le corps va être privé de sucre. En conséquence, il se voit dans l’obligation de puiser dans ses réserves de graisse. La présence de protéines dans le sang permet d’ailleurs de diminuer la sensation de faim. De quoi éviter les tentations de grignotage. Il faut de même souligner que l’assimilation des protéines par l’organisme nécessite un effort conséquent et plus de travail que la métabolisation des lipides et des glucides. De ce fait, beaucoup plus de calories vont être brûlées. Le métabolisme est également optimisé. Une situation qui favorisera grandement la perte de poids sans perdre la masse musculaire.

Les règles à suivre pour utiliser correctement ce régime

Le grand principe du régime hyperprotéiné est simple : compenser la réduction du sucre et des graisses dans l’alimentation par des protéines. Si une telle méthode peut s’avérer efficace dans la majorité des cas, il est tout de même nécessaire de prendre un certain nombre de précautions afin de mieux se protéger. Pour prévenir les carences, il faut compléter le régime avec des vitamines, des acides gras essentiels et des minéraux. Puis, il est de la plus haute importance de boire beaucoup d’eau, au moins 2 litres par jour. Pour faire fondre efficacement la graisse, un bon régime protéiné comporte quatre principales phases, à savoir : la phase d’attaque, celle minceur, celle de transition et celle de stabilisation. À chaque étape correspond un régime différent. Il est, entre autres, envisageable d’opter pour les barres hypocaloriques au cours de la première phase.

Malgré ses nombreux atouts, le régime hyperprotéiné présente quelques effets secondaires, dont le principal est la mauvaise haleine. La bonne nouvelle, c’est que cela témoigne de l’efficacité du régime. Un phénomène appelé cétose a en effet lieu au moment où les graisses sont brûlées. Il y a donc production de résidus qui vont être éliminés par expiration. Pour y remédier, le chewing-gum, les tisanes à la menthe et les bains de bouche sont recommandés. Les personnes concernées peuvent également avoir une constipation ou des maux de tête. Dans cette situation, le mieux est de demander conseil à son médecin.

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan