L’hypertension artérielle présentation de cette pathologie cardiovasculaire

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Aperçu Santé et améliorer votre référencement naturel ? 

L’hypertension artérielle est une pathologie assez répandue dans le monde. Son autre nom est le « tueur silencieux ». C’est plutôt lugubre n’est-ce pas ? Nous avons dans cet article, récapitulé l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur cette dangereuse maladie. Retrouvez-y également les moyens de prévention.

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

À chacune des contractions du cœur, le sang est propulsé dans toutes les artères afin de transporter l’oxygène et les nutriments dans tout le corps. La paroi des artères subit alors une pression exercée par la mise en circulation du sang. Cette tension ou pression dans les artères peut être évaluée et s’exprime en cmHg (centimètres de mercure) ou en mmHg (millimètres de mercure).

Lorsque cette tension artérielle est tout le temps trop élevée, on parle alors d’une maladie cardiovasculaire : l’hypertension artérielle (HTA). À force, la pression détériore les artères et affaiblit le cœur. Pouvant être chronique ou aiguë, l’HTA est dans la plupart des cas, plurifactorielle.

Le plus souvent, on ne parle d’hypertension artérielle que quand :

  • La tension artérielle systolique est au-delà de 14 cmHg
  • La pression artérielle diastolique au-delà de 9 cmHg.

Nombreux sont les hypertendus qui ne savent pas qu’ils en souffrent puisque cette maladie n’est en général pas suivie de symptômes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on l’appelle communément le « tueur silencieux ».

Quels sont les chiffres ?

D’après l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), la prévalence est évaluée à 50 % de femmes et 30 % d’hommes ayant tous entre 65 et 75 ans. Plus l’âge augmente, plus l’hypertension artérielle est fréquente. Chaque année à travers le monde, c’est plus de sept millions de personnes âgées de plus de 55 ans qui décèdent des suites de cette pathologie. Cela concerne au moins 31 % de la population en France.

Toutefois, de plus en plus, les personnes moins âgées sont affectées par l’hypertension artérielle. En effet, à l’échelle planétaire, on constate une pression artérielle trop élevée chez quasiment 40 % des plus de 25 ans. Il s’agit là d’un véritable problème de santé publique épidémie, qui apparemment ne peut pas être freiné. Si rien n’est fait (en changeant de mode de vie), certaines institutions prédisent que neuf personnes sur dix pourraient d’ici là souffrir d’HTA. La prévalence pourrait alors augmenter et atteindre les 60 % d’ici 2025. Cela correspond à 1,56 milliard de personnes hypertendues sur la planète.

Quels sont les risques encourus ?

L’hypertension artérielle peut sur le long terme, constituer un facteur important de risque pour un certain nombre d’affections.

  • L’apport en oxygène au cœur est gêné par les coronaires endommagées. Naissent alors des douleurs durant un effort et même parfois au repos. Il s’agit de l’angine de poitrine.
  • L’infarctus ou la crise cardiaque résulte du fait que l’artère coronaire soit bouchée empêchant ainsi le fonctionnement du cœur. D’importantes séquelles ou la mort attendent le patient sans une rapide intervention médicale.
  • Le cœur se fatigue plus vite au moindre effort entraînant des essoufflements. C’est un cas d’insuffisance cardiaque.
  • Une artère du cerveau est obstruée créant ainsi des hématomes et une hémorragie. Cela peut également donner lieu à un anévrisme (une rupture de l’artère). Ce sont des cas d’AVC (accident vasculaire cérébral).
  • Les artères des jambes se bouchent et entraînent des douleurs ininterrompues. Il s’agit d’une artérite des membres inférieurs qui peut conduire à l’amputation.
  • La cécité qui peut être causée par des lésions des petits vaisseaux des yeux.
  • Les problèmes de reins provoqués par des lésions des petits vaisseaux situés au niveau du filtre rénal. Ce n’est là que le premier stade qui peut évoluer en une pathologie chronique des reins si ceux-ci sont atteints.

De ce fait, l’hypertension artérielle engendre la comorbidité. Une fois le diagnostic d’hypertension confirmé par votre médecin, il faudra régulièrement contrôler votre tension à l’aide d’un tensiomètre (cliquer ici pour découvrir les meilleurs modèles).

Quelles solutions pour prévenir l’hypertension artérielle ?

Voici quelques règles simples à respecter pour éloigner l’hypertension artérielle.

  1. Réduire la quantité de sel dans l’alimentation.
  2. Surveiller son poids en faisant attention au cholestérol et en mangeant plus de fruits et légumes.
  3. Réduire ou supprimer la consommation d’alcool et arrêter de fumer.
  4. Pratiquer une activité physique régulièrement.
  5. Prendre, chaque année, sa tension chez le médecin, chez le pharmacien ou chez soi.

L’hypertension artérielle est une affection qui a d’énormes conséquences néfastes sur l’organisme de l’hypertendu, mais on peut toujours l’éviter en observant quelques règles au quotidien.

« Aperçu Santé est un blog qui propose des posts rédigés par des rédacteurs qui sont les seuls responsables des contenus proposés. Aperçu Santé ne saurait être tenu pour responsable de l’interprétation faite des informations présentées sur ce site. »

Catégories