Les maladies de la peau, comment les reconnaître ?

Les maladies de la peau sont habituelles cependant, elles peuvent perturber notre vie. De par leur nombre et leurs différentes facettes, ces troubles peuvent être difficiles à détecter. Entre l’acné, rosacée, urticaire, l’Herpès génital, les verrues ou encore les staphylocoques, il faudra s’informer au préalable pour mieux les soigner. Pour mieux vous aider, ci-dessous quelques maladies de la peau courantes et leurs symptômes.

L’eczéma

L’eczéma est une affection cutanée marquée par une inflammation non contagieuse de la peau. Il est souvent méconnaissable par l’apparition de rougeurs, squames, fines vésicules et démangeaisons. Tout le monde peut être atteint de l’eczéma des nourrissons aux adultes. Ces symptômes s’aggravent au fur et à mesure et ils sont souvent accompagnés de réactions allergiques diverses ou asthme. Ces dernières peuvent durer de deux semaines jusqu’à plusieurs années selon le cas de chacun. Toutefois, les conseils d’un médecin ou dermatologue seront utiles pour le soigner.

L’herpès génital

L’herpès génital, comme son nom l’indique, est une infection transmissible par voie sexuelle. Il est surtout marqué par l’apparition de vésicules très douloureuses sur les organes génitaux. Ces vésicules se distinguent notamment par leur aspect transparent rempli de liquide. Se manifestant par des poussées, ces enflures peuvent être visibles de 5 à 10 jours. Selon le cas, elles disparaissent durant des mois et peuvent réapparaître à tout moment. Bien qu’il soit impossible d’éliminer ce virus, des traitements sont en mesure de réduire l’apparition régulière des poussées ainsi que l’apaisement des symptômes. Si l’herpès génital est une maladie chronique, d’autres maladies sexuellement transmissibles peuvent être prévenues grâce à un vaccin.

La rosacée

En effet, la rosacée est une affection chronique de la peau qui se caractérise par des rougeurs sur plusieurs parties du visage, à savoir le nez, le menton, le front ou encore les joues. Il faut savoir que ces rougeurs évoluent selon l’évolution de la maladie et restent permanentes. Elles se présentent comme des petits vaisseaux dilatés. D’une manière générale, la rosacée peut se manifester aux environs de 30 ans et s’applique souvent sur des gens ayant une peau et les yeux clairs. Si elle n’est pas bien traitée, la rosacée peut être très grave.

Les verrues vulgaires et plantaires

Les verrues sont des petites excroissances rugueuses bénignes se formant au niveau de l’épiderme. Elles sont surtout causées par un virus appartenant à la famille des papillomavirus humains ou VPH. Vous pourrez retrouver toutes les informations concernant cela sur www.gerda2014.com/maladies-peau/papillomavirus .Généralement, les verrues sont contagieuses et sont souvent indolores. Elles apparaissent sur les pieds ou les doigts, des fois sur le visage et sur d’autres parties du corps. Cependant, il existe plusieurs types de verrues, notamment les verrues plantaires (localisées sur la plante du pied) ou encore les verrues vulgaires (sur les coudes, les genoux ou les doigts). À part cela, il y a aussi les verrues génitales qui sont des cas particuliers.

Les maladies de la peau sont nombreuses. Elles disposent de leurs propres caractéristiques. Toutefois, il est toujours conseillé d’être prudent face à ces troubles cutanées au quotidien et faire appel à un spécialiste dès l’apparition des symptômes. S’il y a des modes de prévention, il est indispensable de les réaliser au préalable pour rester en bonne santé.

 

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan