Les liens entre le système immunitaire et l’assiette

Face aux infections, le système immunitaire protège l’organisme. D’une part, il détruit les microbes qui nous attaquent et, d’autre part, sa mémoire va lui permettre de mieux réagir lors de la prochaine confrontation. C’est le principe même des vaccins. Tous les microbes ne sont pas annihilés, bien au contraire ! On vit entourés de microbes, on en possède en quantité phénoménale dans tout le corps. Ils représentent, dès la naissance, une barrière contre ls agressions extérieures. Dans le tube digestif, les bactéries ont un rôle utile. Elles facilitent la digestion des fibres et synthétisent les vitamines. Elles interviennent également dans le système de défense de notre organisme. Ces familles de microbactéries, en particulier les lactobacilles, les bifidobactéries, vont avoir un enjeu important dans la manière dont l’intestin va percevoir, dans le futur, les micro-organismes.

On retrouve ces bonnes bactéries dans certains aliments. Ce sont les fameux probiotiques. Par exemple, un yaourt ou un produit lacté fermenté possède une quantité de micro-organismes de l’ordre de plusieurs millions par grammes. Les probiotiques ont ainsi des vertus intéressantes pour l’intestin. Mais, peut-on dire qu’ils sont bons pour la santé ?

Ce thème est au cœur de plusieurs sujets de recherche à l’institut Pasteur, en partenariat avec Danone.

Au-delà de la digestion, indispensable pour l’apport énergétique transmis à l’organisme, la flore intestinale est donc nécessaire à nos défenses naturelles.

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan