La flore de Döderlein : un équilibre d’une grande importance

La flore de Döderlein ou flore vaginale est un ensemble de bactéries qui sont en mesure de protéger le vagin à partir de l’acide qu’elles fabriquent contre les germes, les mycoses et diverses autres infections. Par rapport à ce rôle protecteur, il est indispensable de prendre soin de ces bactéries amies. Voici donc un petit panorama sur le fonctionnement et les avantages procurés par la flore de Döderlein.

L’univers des lactobacilles de la flore vaginale

En effet, un vagin en bonne santé doit normalement contenir un nombre important de microbes. Parmi eux, le lactobacille se doit d’être nombreux. Ce sont eux qui seront responsables de la protection du vagin contre les germes toxiques. D’ailleurs, ces lactobacilles disposent de ces pouvoirs protecteurs grâce à leur capacité de transformer divers sucres dans les cellules ou parois vaginales en acide lactique. De plus, ce dernier rend l’univers vaginal plus humide. Voilà, une condition de vie que les microbes toxiques n’aiment pas. Ce qui ne leur permet pas de proliférer. Dans ce cas, la flore de Döderlein est une grande variété de bactéries de types lactobacilles indispensable pour la bonne santé du vagin. C’est ce qu’on appelle la flore de Döderlein

Les raisons de maintenir un bon équilibre de la flore vaginale

En effet,les lactobacilles sont précieux. Elles sont en mesure de protéger les voies génitales. Comme affirmées précédemment, ces bactéries proposent une action bactériostatique à partir de la création d’acide lactique afin de maintenir le pH vaginal acide. À part cela, elles jouent également un rôle d’antioxydant à partir de création de peroxyde d’hydrogène qui est en mesure d’éliminer les bactéries dangereuses. Ces lactobacilles peuvent également produire du biofilm protecteur en contact avec la muqueuse vaginale. Outre ces activités de protection, ces bactéries proposent des actions antimycosiques, antibiotiques et antivirales, notamment par la création de biosurfactant protecteur. Toutefois, selon les agressions microbiennes de chaque femme, les lactobacilles ne disposent pas tous de ces capacités. Avec un important déséquilibre de l’environnement vaginal, la flore vaginale peut être normale, mais impuissante. Ce qui entraîne d’ailleurs diverses formes d’infections des voies génitales.

Les facteurs causant le déséquilibre de la flore vaginal

Sachant que la flore vaginale est réellement sensible, une diminution du nombre de lactobacilles peut entraîner la perte de ses fonctions protectrices. Il est à noter que ce déséquilibre peut être déclenché par divers facteurs. Ce sont plutôt les variations normales de la sécrétion d’œstrogènes comme la puberté, la grossesse, la ménopause ou encore les phases du cycle menstruel. D’ailleurs, il y a également divers autres facteurs à tenir en compte comme la prise de médicaments, les anomalies endocriniennes comme le diabète, l’excès d’hygiène, les rapports sexuels par la transmission de germes et le stress. Dans le cas d’une flore déséquilibrée, généralement, la prise de probiotiques est la solution conseillée par les médecins ou gynécologues. Par ailleurs, ces remèdes permettent de mettre en état l’équilibre au niveau de l’appareil reproducteur. Afin que ces traitements soient plus efficaces, une bonne hygiène sera de mise.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan