Coronavirus : les types de masques de protection

Le gouvernement a annoncé récemment la phase de dé-confinement en France. Renforcer les gestes barrières, comme porter un masque de protection, est donc une obligation pour limiter les risques de propagation du virus. Heureusement, l’existence des différents types de masques permet aux citoyens de choisir celui qui leur convient.

masque

Le masque de type chirurgical

Le masque de type chirurgical ou anti-projection est un accessoire qui permet d’éviter la projection des sécrétions des voies aériennes ou de salive pouvant contenir le virus en question. Il apporte donc une protection à celui qui le porte et son entourage tout en procurant une bonne protection respiratoire. Il permet, en effet, d’avoir une bonne respiration par rapport aux masques FFP. Le porter se présente également comme un geste barrière qui réduit la fréquence des contacts main-bouche qui sont une habitude à éviter pour lutter contre le coronavirus. Toutefois, ce type de masque ne protège pas à 100% contre l’inhalation des particules dans l’air. Sa durée d’utilisation est de 4 heures au maximum.

Le masque de type chirurgical comme le masque de protection EN149 : 2001 est destiné à tout patient contagieux présentant des symptômes. Il aide à prévenir son entourage de la contamination. Cet accessoire est disponible auprès des pharmacies. Après 4 heures, il doit être jeté dans une poubelle équipée d’un couvercle. Une fois mouillé ou souillé, il ne doit plus être employé pour se protéger des micro-organismes. À noter que le port d’un masque ne signifie pas oublier les gestes barrières, comme se laver les mains avec de l’eau et du savon ou à l’aide d’un gel hydroalcoolique, qui sont indispensables pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Le masque de protection respiratoire individuel ou FFP

Étant donné que la France est entrée depuis quelques jours dans la phase de dé-confinement, tout citoyen doit se protéger en portant un masque de protection. Avant de sortir de la maison, il convient absolument de mettre ce dernier pour se protéger et protéger son entourage. À cet effet, il faut bien choisir son masque de protection pour avoir du confort et une meilleure protection. Heureusement, il en existe différents types sur le marché. Parmi ceux-ci figurent les masques FFP qui sont destinés à protéger ceux qui les portent contre l’inhalation des particules dans l’air. Ce type de masque peut prendre plusieurs formes : coque, plis, bec de canard, etc. Il se décline en trois modèles (FFP1, FFP2 et FFP3), filtrant chacun les aérosols à un degré différent. Toutefois, ce produit est plus contraignant et ne procure pas assez d’aisance respiratoire, sans oublier que son utilisation est limitée à seulement 8 heures.

Le masque filtrant de type FFP2 est celui utilisé par les professionnels de la santé au contact des malades. Il aide à empêcher la pénétration directe de bactéries et à diminuer tout risque de transmission par gouttelettes respiratoires. Il se compose d’une pièce faciale, définie comme un demi-masque, ainsi que d’un dispositif de filtration. Sa durée d’utilisation ne doit pas dépasser les 8 heures. Au-delà de ce temps, il est difficile de le supporter. Lorsque le masque est mis en place, il est interdit de le toucher. Une fois enlevé, il faut le jeter à la poubelle.

Avertissement

Les contenus présentés sur cette plateforme n’engagent que leurs auteurs, qui sont par ailleurs indépendants du portail Aperçu Santé. Seuls les professionnels de santé restent compétents pour donner un avis portant de près ou de loin à la santé.

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan