Complémentaire santé, ce qu’il faut savoir

En France, d’une manière générale, la prise en charge des dépenses de santé est basée sur deux régimes. Le premier régime est le régime obligatoire de sécurité sociale. Il rembourse les frais de santé à hauteur de 70 % maximum. Ce régime est complété par le régime complémentaire, à hauteur des 30 % restants. Ainsi, la complémentaire santé aide à couvrir tout ou une partie des frais de santé non remboursés par la Sécurité sociale. Il en décline qu’avoir une mutuelle adaptée à ses besoins, optimise ses remboursements et permet d’être toujours prêt face aux maladies et accidents.

La pertinence de la complémentaire santé

La complémentaire santé peut couvrir tout type de frais de santé comme les visites chez les médecins généralistes ou les spécialistes. Mais aussi, les actes médicaux comme les examens et les radiographies, sans oublier les médicaments. Dans le domaine de la complémentaire santé, on parle généralement de mutuelle santé. Les mutuelles ne concernent qu’une partie des organismes qui travaillent dans ce domaine.

Elles sont représentées par les compagnies d’assurances et les différentes institutions de prévoyance. Cependant, une mutuelle est un organisme à but non lucratif, régie par le Code de la mutualité. Les autres sont classées comme des entreprises commerciales, dépendant du Code des assurances.

Choisir au mieux sa complémentaire santé

Pour ce faire, il faut regarder de près les différents niveaux de couverture. Généralement, on distingue trois grands niveaux de couverture :

  • Le premier niveau est les couvertures de base. Seul le ticket modérateur est pris en charge, pour le cas de prestations médicales respectant les tarifs conventionnels fixés par l’Assurance maladie. Le ticket modérateur est la partie des dépenses de santé qui restent à sa charge après le remboursement de l’Assurance Maladie. Son taux peut varier selon les actes et les médicaments, de sa situation et du respect ou non du parcours de soins coordonnés.
  • Le deuxième niveau est les couvertures supérieures. On peut compter sur des remboursements plus conséquents concernant les frais d’hospitalisation, les dépassements d’honoraires, les équipements dentaires et optiques.
  • Le dernier niveau est les couvertures haut de gamme. Elles garantissent une prise en charge plus élevée, mais incluant des soins de bien-être comme les cures. Il faut bien repérer le niveau de prise en charge selon les types de garantie proposés. On peut également avoir recours à l’utilisation d’un comparateur de santé pour trouver les meilleures offres.

 

Le site de Axa abordera ce sujet avec plus de détails, découvrez ce qu’il faut savoir sur les mutuelles santé en visitant la page : https://www.axa.fr/mutuelle-sante.html

Suivez-nous !

Renseignez votre adresse mail :

Fourni par : FeedBurner

Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan