Comment avoir un ventre plat et des pectoraux bien dessinés ?

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Aperçu Santé et améliorer votre référencement naturel ? 

Avoir un ventre plat, mais aussi des abdominaux et des pectoraux bien dessinés, est un objectif que beaucoup cherchent à atteindre. Or, les techniques pour y parvenir ont fait l’objet d’une véritable révolution ces dernières années. Fini les séries de crunchs interminables : aujourd’hui, on reconnait l’avantage de travailler sur plusieurs groupes musculaires, de suivre un programme d’entrainement précis et de ne pas oublier l’aspect nutrition. Faisons un petit tour d’horizon des meilleures techniques pour obtenir le corps de vos rêves !

Suivre un programme d’entrainement

La solution pour des abdominaux et des pectoraux bien dessinés tient en quelques mots : entrainement, surcharge progressive, assiduité et apport calorique. Pour s’y conformer, le mieux est encore de suivre un programme abdos spécial et défini à l’avance. Ce type de programme permettra d’effectuer un entrainement régulier et ciblé, tout en augmentant progressivement la difficulté et l’intensité de l’exercice. Les variables lors de la progression pourront être le type d’exercice, mais aussi l’enchaînement des différentes séries, le nombre de répétitions et le temps de récupération. Il existe de nombreux programmes clés en main, à choisir en fonction de votre niveau et de vos attentes.

Quelle fréquence d’entrainement ?

En musculation en général, mais encore plus quand il s’agit des pectoraux et des abdominaux, l’assiduité est le meilleur moyen d’obtenir des résultats visibles. En effet, les abdominaux étant ce que l’on appelle des muscles posturaux, ils possèdent une plus grande proportion de fibres musculaires à contraction lente et nécessitent ainsi un entrainement plus régulier. En général, on recommande de 2 à 6 séances ciblées par semaine en fonction du volume et de l’intensité choisis. Les jours de repos entre deux séances doivent être calculés en fonction de l’intensité de l’entrainement : par exemple, après des exercices lestés, il sera judicieux d’ajouter des jours de repos supplémentaires. Pour ce qui est du nombre de séries, en fonction du nombre de séances par semaine, il vous faudra l’adapter au sein de chaque séance. Par exemple, si vous faites 4 séances par semaines, celles-ci devront être plus courtes que si vous n’en faites que 2. Enfin, concernant le nombre de répétitions, si vous êtes capables d’effectuer une cinquantaine de répétitions au sein d’une même série, c’est que l’exercice n’est pas assez difficile et donc a peu de chances d’être efficace. Idéalement, le nombre de répétitions doit être d’une vingtaine, avec effort. Pour augmenter l’intensité de votre exercice, n’hésitez pas à le complexifier, par exemple en utilisant des poids ou des bandes de résistance, ou encore en ralentissant vos mouvements.

Ne pas oublier son assiette

Même le meilleur entrainement du monde ne permettra pas les résultats attendus sans une nutrition adaptée. Pour un ventre plat, un faible taux de graisse abdominale est nécessaire, et donc la réduction de l’apport lipidique. En revanche, afin de permettre aux muscles de se développer, un apport adéquat et suffisant en protéines est indispensable. Autrement dit, suivre un programme d’entrainement est important; mais suivre un programme nutritionnel l’est tout autant ! Vous voici maintenant en possession de toutes les astuces pour obtenir votre ventre de rêve ! Alors il est temps de passer à l’action !

« Aperçu Santé est un blog appartenant à Cap Visibilité, qui ne justifie et n’assume aucune responsabilité légale ou responsabilité pour la qualité, l’exactitude, l’exhaustivité, la légalité, la fiabilité ou l’utilité de toute information publiée sur ce site. Toute personne utilisant les informations publiées sur http://apercu-sante.com,  le fait à ses propres risques. »

Catégories